Partagez|

confliction (willow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
○● Matthew Adams ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : justine
date d'inscription : 07/11/2018
messages : 86
avatar, crédits : kj apa, avatar anisedora - gifs tumblr
fairytale counterpart : peter pan
activité rp : willow (1/3)

MessageSujet: confliction (willow) Lun 12 Nov - 22:35







 
| matthew & willow
| confliction  
 

Ce jeudi soir-là, Matthew se fit violence pour monter sur sa trottinette électrique et se rendre à la bibliothèque, plutôt que de filer tout droit à son appartement. C'était un véritable exploit de la part du jeune enseignant qui avait pris l'habitude de rentrer directement chez lui depuis quelque temps... oui, ça faisait un bail qu'il n'avait pas mis les pieds à la bibliothèque, fallait dire qu'elle ne se trouvait pas sur sa route et que la flemme l'emportait tout le temps sur son devoir d'enseignant. Mais aujourd'hui, il n'avait pas le choix. Il fallait absolument se donner un bon coup de pied aux fesses et prendre un peu d'avance sur les prochaines périodes qui allaient pointer le bout de leur nez plus vite que ce qu'il ne croyait. Le temps passait à une allure incroyable, c'en effrayait presque Matthew qui était pourtant du genre à ne pas se prendre la tête pour son travail, bien qu'il signifie beaucoup pour lui. Mais ça n'était pas sa vie, l'école. L'instruction qu'il donnait était importante, il était forcément responsable des enfants de la future génération qu'il formait pour l'avenir, mais il refusait catégoriquement de se tuer à la tâche et d'en oublier sa vie personnelle. Même s'il n'y avait rien de particulier qui l'attendant en rentrant, dixit la petite amie de ses rêves, il ne se laissait pas aspirer par cette boucle infernale du travail d'enseignant. Mais parce qu'il existait un juste milieu, sa présence à la bibliothèque aujourd'hui était justifiée par deux petites choses : la première, il manquait de ressources pour réaliser l'un de ses projets fétiches, à savoir la réécriture d'un conte traditionnel. La seconde, il avait justement perdu l'un des livres emprunté lors d'une précédente visite... qui datait d'au moins six mois. Malgré plusieurs lettres de relance, Matthew avait un peu repoussé la chose, en croyant savoir l'exact emplacement du livre en question dans sa classe. Mais que nenni, il n'avait jamais réussi à remettre la main dessus. Oups... Sur place, il se mit tout d'abord à chercher les fameux livres dont il avait besoin, avant de se rendre au comptoir, où se trouvait la jolie rousse à qui il n'avait jamais eu à faire. Bizarrement, sa collègue (toute aussi mignonne) réussissait à s'occuper de lui. « Bonjour. » Dit-il de la voix chaleureuse que connaissait parfaitement ses élèves. « J'ai malencontreusement perdu l'un des livres que j'ai emprunté la dernière fois... mais j'aurais tout de même souhaité prendre ces deux-là, au nom de Matthew Adams » Ajouta-t-il, la fin de sa phrase paraissant légèrement plus mielleuse, comme pour mieux faire passer la pilule. « Peut-être un enfant qui a mis la main dessus et qui l'a caché... » Plaisanterie un peu ratée, d'autant plus que la jeune femme n'allait probablement pas comprendre le lien avec l'enfant et ses élèves puisqu'elle ne savait rien de son métier d'enseignant. Tant pis, au pire elle allait gentiment le recaler.
Revenir en haut Aller en bas
○● Willow Rhodes ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sherlock (lucie).
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 74
avatar, crédits : hroden, flappy bird (avatar), tumblr (gifs).
fairytale counterpart : wendy (peter pan).
activité rp : (1/3) matthew.

MessageSujet: Re: confliction (willow) Mar 13 Nov - 19:06


- Matthew & Willow -
" Do you think we'll be in love forever ?
Do you think we'll be in love ? "


La journée semblait interminable. Il y avait d'abord eu un groupe d'étudiants bruyants et désordonnés qui avait mis la patience de Willow à rude épreuve. Puis, une longue entrevue avec une directrice de maison de retraite, plutôt exigeante et obtus, avait fini d'épuiser la jeune bibliothécaire. Depuis une bonne demie heure, elle s'était réfugiée derrière l'ordinateur du comptoir principal pour avoir un peu de tranquillité et attendre la fermeture définitive des portes. Certes, l'attitude était un peu lâche, cependant, pour garder un minimum de cordialité et continuer d'accueillir le plus agréablement possible, Willow n'avait pas trouvé d'autre solution. Elle avait laissé sa collègue ranger les ouvrages -notamment ceux des étudiants négligents- pour se consacrer à de la recherche documentaire. Les usagers de la bibliothèque restaient souvent longtemps dans les rayons et le temps de passage au comptoir se résumait à quelques minutes, ce qui convenait parfaitement à Willow actuellement. La jolie rousse en profitait pour chercher de nouveaux ouvrages à acquérir sur les sites spécialisés, se perdant dans les résumés et les avis d'autres lecteurs passionnés comme elle. Si elle adorait vagabonder entre les rayonnages et rêvasser sur certains livres, Willow appréciait aussi le calme du bureau qui lui permettait d'effectuer des recherches interminables sur de nouvelles histoires à proposer aux utilisateurs. C'était un des reproches de la responsable : Willow ne s'intéressait qu'aux romans, souvent fantastiques ou de science fiction. Elle ne commandait jamais de livres scientifiques, de manuels scolaires ou encore d'ouvrages historiques et se voyait souvent incapable d'apporter des conseils sur ces thématiques. Elle avait beau faire tous les efforts du monde, la jeune femme ne parvenait pas à trouver du plaisir à lire et conseiller des livres sans imaginaire.

La tête appuyée sur la main, un simple "bonjour" la fit sortir de ses pensées. Comme prise sur le fait, Willow se redressa d'un coup pour faire face à un jeune homme au sourire charmant et à la chevelure aussi flamboyante que celle de la bibliothécaire. De manière automatique, Willow, en bonne conseillère, scotcha un sourire à ses lèvres. Sourire qui se dissipa rapidement lorsque le jeune homme annonça avoir perdu un ouvrage. « Peut-être un enfant qui a mis la main dessus et qui l'a caché... » La blague, incompréhensible aux yeux de la jeune femme, ne dérida pas son visage désormais crispé. D'un geste rapide, elle tapa le nom qu'il venait de lui donner pour accéder à ses anciens emprunts. Lorsqu'elle vit le fameux ouvrage qu'il venait de perdre, la jeune Rhodes secoua la tête, affligée, faisant virevolter sa queue de cheval aux reflets cuivrés. « Vous avez l'air de prendre ça à la légère mais c'était un exemplaire unique. Grâce à vous, personne d'autre ne pourra profiter de ce livre ! » Oui, elle était légèrement dramatique et faussement scandalisée. Oui, elle pouvait recommander l'ouvrage en deux clics sur son ordinateur. Mais oui, elle était aussi épuisée et cette petite contrariété était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Les sourcils relevés, Willow contempla un instant les deux livres que ce Matthew Adams venait de déposer sur le comptoir et sarcastique elle lâcha : « Oh, et vous voulez emprunter ces deux ouvrages... » elle marqua une pause théâtrale. « Est-ce qu'on peut espérer les revoir un jour ou bien vous comptez laisser un "enfant les cacher" eux aussi ? » elle prit soin de mimer les guillemets, ajoutant encore un peu de drama à son discours, preuve que la jeune Willow se laissait complètement emporter par l'agacement.
Revenir en haut Aller en bas
○● Matthew Adams ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : justine
date d'inscription : 07/11/2018
messages : 86
avatar, crédits : kj apa, avatar anisedora - gifs tumblr
fairytale counterpart : peter pan
activité rp : willow (1/3)

MessageSujet: Re: confliction (willow) Mer 21 Nov - 12:07

Personne ne pouvait résister à son regard désolé, pas même cette bibliothécaire à la chevelure aussi flamboyante que la sienne, il en était persuadé. De plus, Matthew était persuadé que son statut d’enseignant rendait la faute moins grave et plus pardonnable, si la jeune femme connaissait un minimum les enfants. On avait beau leur dire de ne pas toucher, de faire attention aux choses qui ne leur appartenaient pas, ils étaient subitement attirés par ces dernières et… pouf, elles disparaissaient. Après, il arrivait aussi à comprendre que ça puisse être gênant, il connaissait la valeur de certains ouvrages, et il n’était d’ailleurs pas contre le fait de le rembourser s’il le fallait vraiment. Ce qui lui importait ce soir, c’était de pouvoir emprunter d’autres livres malgré ce détail problématique. Sauf que le roux remarqua bien la mine de plus en plus déconfite de la bibliothécaire au fur et à mesure de ses explications, et il sentit aussitôt qu’il aurait mieux valu pour lui de rentrer directement à l’appartement pour s'enrouler dans un plaid avec Clochette. « Vous avez l'air de prendre ça à la légère mais c'était un exemplaire unique. Grâce à vous, personne d'autre ne pourra profiter de ce livre ! » Très honnêtement, Matthew se voyait mal arriver en larmes devant elle pour lui annoncer la même chose, c’est-à-dire qu’elle ne retrouverait probablement jamais son livre. Et, même si elle n’avait pas tout à fait tort dans sa remarque, le roux la trouva exagérément dramatique. « Oh, et vous voulez emprunter ces deux ouvrages...  Est-ce qu'on peut espérer les revoir un jour ou bien vous comptez laisser un "enfant les cacher" eux aussi ? » Matthew eut un léger bug et resta peut-être bien cinq secondes devant la jeune femme, la bouche entrouverte de surprise. Elle était réellement en train de s’agacer sur lui ? Pas une très bonne idée ça, pour ce genre d’histoires Matthew savait aussi parfaitement jouer les cons. « Vous insinuez que j’invente ces « enfants » ? » Comme s’il pensait avoir l’air encore plus intelligent qu’elle, Matthew ne résista pas à l’envie d’imiter les charmantes guillements de tout à l’heure. « N’allez pas me faire croire que c’est la première fois que ça arrive ? Ou alors vous n’avez clairement jamais servi des familles ou des enseignants, et vous ne savez pas à quoi ça ressemble un enfant ! » S’énerva-t-il à son tour en fronçant les sourcils. Merde quoi, il y avait forcément des enfants qui entraient dans sa bibliothèque ! « C’est haut comme trois pommes, ça bave parfois, ça déchire même les pages des livres ! » Il prit une légère pause avant de dire, sur un ton un peu plus haut et ironique. « Peut-être même que c’est pour ça qu’ils l’ont caché votre prééécieux livre, ils ont déchiré les pages et n’ont pas osé le dire à leur maître ! » Son emportement devenait presque aussi dramatique que la rousse, mais il prit un malin plaisir à lui faire imaginer la vision d’un enfant en train de déchirer les pages si précieuses et fragiles de l’ouvrage qu’elle ne reverrait pas. Son objectif maintenant : la faire totalement sortir de ses gongs.
Revenir en haut Aller en bas
○● Willow Rhodes ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sherlock (lucie).
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 74
avatar, crédits : hroden, flappy bird (avatar), tumblr (gifs).
fairytale counterpart : wendy (peter pan).
activité rp : (1/3) matthew.

MessageSujet: Re: confliction (willow) Sam 1 Déc - 19:15


- Matthew & Willow -
" Do you think we'll be in love forever ?
Do you think we'll be in love ? "


Devant l'air béat de son interlocuteur, Willow ne put s'empêcher de se réjouir l'espace d'un instant. Non mais sérieusement, quelle attitude arrogante ! Alors ce jeune homme arrivait tranquillement avec un livre en moins et affichait une mine faussement désolée, croyant pouvoir attendrir Willow avec un regard de chien battu. Mais la surprise du beau roux ne dura qu'un instant, lorsqu'il ajouta des guillemets pour imiter la bibliothécaire agacée, Willow comprit qu'elle l'avait énervé à son tour. Naturellement, non content de la réponse de la rousse, le jeune homme répondit avec la même véhémence. « N’allez pas me faire croire que c’est la première fois que ça arrive ? » En entendant cet argument, Willow ne put s'empêcher de froncer les sourcils. « Je rêve ! Bien évidemment, ce n'est pas la première fois, ce n'est pas une raison pour faire la même chose ! » Willow leva les yeux au ciel. Comme si elle ignorait ce qu'était un enfant ! S'il savait, le nombre de jours passés avec les jeunes de l'orphelinat à jouer, à s'occuper des plus petits d'entre eux... Willow était dotée d'une patience à toute épreuve avec les enfants. Là, face à ce client, sa patience était portée disparue, elle était incapable de retrouver son sang froid après les remarques qu'il venait de lui lancer. Après tout, c'était lui qui avait perdu ce livre, lui qui avait commis la faute, lui le coupable !

« C’est haut comme trois pommes, ça bave parfois, ça déchire même les pages des livres ! Peut-être même que c’est pour ça qu’ils l’ont caché votre prééécieux livre, ils ont déchiré les pages et n’ont pas osé le dire à leur maître ! » Willow afficha un sourire forcé pour montrer à son interlocuteur l'ironie de la situation. Il la prenait pour une idiote, ce qui était extrêmement vexant. Si elle avait pu, elle l'aurait mis dehors sans plus de cérémonie, la blague avait duré assez longtemps. Mais Willow ne voulait pas pour autant provoquer un scandale dans la bibliothèque ou d'attirer trop l'attention des autres utilisateurs, bien qu'ils aient été peu nombreux à cette heure-ci. « Ca va, je sais très bien ce qu'est un enfant ! » elle ferma les yeux un instant en se caressant les tempes. Puis, la jeune femme se décida à prendre les ouvrages qu'il avait déposé sur le comptoir. Toutefois, elle n'allait pas en rester là. « Oh, donc vous êtes le maître ? Eh bien, vous leur donnez un sacré exemple à ces petits... » elle afficha un sourire à la fois moqueur et condescendant. « J'espère qu'ils apprendront quand même à mûrir et à assumer leurs erreurs. » assez fière de sa réplique, Willow tapa sur l'ordinateur avec agilité pour enregistrer les livres qu'il voulait emprunter, elle en profita pour jeter un œil à son dossier et s'attarda sur son nom. Monsieur Matthew Adams, un véritable habitué, pourtant elle ne se souvenait pas l'avoir déjà croisé, et pourtant, c'était visiblement un sacré client !
Revenir en haut Aller en bas
○● Contenu sponsorisé ●○

MessageSujet: Re: confliction (willow)

Revenir en haut Aller en bas

confliction (willow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: desroses av.-