Partagez|

enjoy every moment (thalia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
○● Brody Thompson ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : velvet underground ; stéph
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 199
avatar, crédits : noah centineo (crédit : soapflaws )
fairytale counterpart : philip
activité rp : on (2/4) (thalia, aurore)

MessageSujet: enjoy every moment (thalia) Mer 14 Nov - 23:20




A peine sortit de sa salle de bain, Brody attrape un sweat à capuche à l'effigie des Saints pour l'enfiler rapidement. Sur le point de refermer le placard de son armoire, il aperçoit cet objet qui traînasse chez lui depuis un bon moment déjà. Un cliquetis sur le parquet le tire de rêverie et il tourne la tête vers Samson, son plus fidèle compagnon. « Tu crois que je dois lui rendre ? » Son berger allemand penche la tête sur le côté comme s'il réfléchissait à cette éventualité. Brody lui retourne une moue peu convaincu. Après tout, c'est elle qui s'est enfuie comme si le diable était à ses trousses. Alors que lui n'avait fait qu'agir en gentleman. Ça lui apprendra à vouloir être un type bien. Samson le rappelle à l'ordre à l'aide d'un jappement sonore en poussant du museau un sac. Brody comprend immédiatement le message. Il pousse un soupir et attrape cette futilité féminine. Les galères, c'est toujours pour sa pomme. Il fouille dans ses notes sur son téléphone pour trouver son adresse qu'il a écrit la nuit où il l'a ramené chez lui. Quartiers proches, temps agréable. En un rien de temps, Brody est dehors. Pas très loin de Desroses Avenue, le brun décide de s'octroyer une balade au lieu de l'enfer des transports en commun. Les rues bourdonnent d'animation mais c'est ce qui fait le charme de Crescent Grove. De la main, le jeune homme salue quelques visages familiers tout en s'arrêtant chez un marchand ambulant afin de prendre des boissons chaudes. Avec cette petite attention, il espère ainsi ne pas se faire jeter comme une malpropre dans la seconde. Il prend une nouvelle fois son cellulaire en main pour vérifier qu'il approche de la bonne adresse. Plus que quelques minutes de marche et il sera à destination. Arrivé sur le pas de la porte, Brody frappe énergiquement et piétine d'impatience en attendant qu'elle daigne lui ouvrir. Moins d'une minute plus tard, la bouille de Thalia apparaît. « Salut. » Lance-t-il en souriant de toutes ses dents. Du plat de la main, il repousse Thalia vers l'intérieur de l'appartement pour entrer à son tour. Loin d'être maniéré, Brody fait comme s'il était chez lui. Il pose trois gobelets sur un bout de meuble. « Chocolat, café et thé. Je ne connais pas tes goûts donc j'ai pris de tout. Au pif. » Avoue Brody en haussant les épaules. Ses prunelles passent d'un endroit à un autre. Il scrute l'ensemble et finit par s'installer sur un fauteuil après avoir poussé un vêtement qui y traînait. Son sac à dos à ses pieds, il laisse s'égrener le temps sans donner signe de vouloir entamer une conversation. Il ne peut bien évidemment pas entendre les rouages du cerveau de la jeune femme face à lui. Ceci dit, il est prêt à parier que tout un tas de questions s'entremêle dans son esprit. Il est en position de force et il compte bien jouer un peu (beaucoup) avec les nerfs de Thalia juste pour son bon plaisir. Il attrape son sac et le balance de gauche à droite. « J'ai quelque chose qui t'appartient en ma possession. » Ouvrir la fermeture éclair et lui tendre le-dit objet serait bien très facile. Thalia va devoir déployer des trésors d'imagination (et également de patience) si elle souhaite le récupérer. Le jeune homme est prêt à passer le reste de la journée, les fesses sur le siège. « On va jouer au jeu des trois questions. Tu m'interroges et je réponds bien gentiment. Si tu trouves, ce qui est dans le sac est de nouveau à toi. Si tu perds ... » Advienne que pourra. Brody lève les mains comme pour signifier que le sort est entre celles de Thalia. Lui n'est que le simple livreur. Il attrape sa boisson et boit une gorgée amusé. Depuis qu'ils se sont rencontrés, elle était celle qui menait la danse. La jolie blonde soufflait le chaud et le froid (plus le froid) et il n'était qu'un pantin qu'elle rembarrait  à sa guise tandis qu'il espérait l'afficher à son tableau de chasse. Comme quoi le vent tourne et qu'avec un peu de patience, tout est possible. « Comme je suis sympa, je vais te donner un indice. » Attention, roulement de tambour. « Ce n'est pas de l'alcool. Je n'ai pas envie de devoir rejouer les sauveurs à 10h du matin. » Murmure-t-il sur le ton de la confidence pour lui rappeler la fameuse soirée où elle s'est clairement mise minable. Peut-être que certains souvenirs resurgiront et qu'ainsi il vient de mettre la puce à l'oreille de Thalia.
Revenir en haut Aller en bas
○● Thalia Bradford ●○
(courage kindness magic)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : bangtan ⋅ rita.
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 283
avatar, crédits : florence pugh ⋅ isleys ⋅ dianasofthemyscira.
fairytale counterpart : ella ⋅ cinderella.
activité rp : ●●● ⋅ brody, tc › nola ⋅ erathia.

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Jeu 15 Nov - 22:51

À son réveil, Thalia est assaillie par l'arrivée soudaine d'un sentiment de déjà vu qui fait remonter à la surface les souvenirs brumeux de la veille... et un parfum aux notes étrangères qui émanent des draps froissés dont elle tente de se délivrer. Très vite l'association entre cette fragrance et le corps quasi-inanimé qui git paisiblement dans son lit la tire de sa léthargie pour lui rappeler ses mauvaises décisions de la nuit passée. Elle murmure le nom de sa conquête sans grande conviction espérant décrocher une réaction de sa part mais celle-ci tarde à venir. John Doe demeure insensible face à la voix suave de Thalia qui perd patience à mesure que les secondes défilent. Il ne lui faut pas plus d'une minute pour mettre son nouveau plan en œuvre. C'est ainsi que sans la moindre délicatesse, elle assène un coup non maîtrisé dans les reins de son amant d'un soir, causant alors la chute de ce dernier qui se réveille en sursaut tandis qu'une Thalia, faussement alarmée, prétend avoir été réveillée par toute cette commotion. Performance digne d'un Oscar suite à laquelle, la jeune femme se débarrasse promptement de son boulet du soir et va exfolier son corps de tout souvenir de la veille. Ses colocataires absents, l'appartement est sien et Thalia compte bien profiter de ce rare moment de solitude qui s'offre désespérément à elle. Comme le boulet de la veille, elle pense, ce qui lui arrache un gloussement tout sauf élégant. Euphorie de courte durée car on vient s'acharner sur la porte d'entrée sous le regard tout sauf tendre de la belle qui se précipite vers l'âme en peine qui vient troubler sa quiétude. Perturbée par l'arrivée de l'invité surprise sur les lieux, le jeune homme en profite pour s'introduire chez la barmaid sans une invitation au préalable. « Entre donc, fais comme chez toi. » Elle observe la scène qui se déroule sous ses yeux et a l'impression d'être une invitée dans sa propre habitation. Elle suit Brody jusqu'à la pièce à vivre où il prend bien vite ses aises et l'espace d'un court instant, Thalia semble être à court de mots. Bien vite pourtant, ses pas l'amènent jusqu'au meuble où traînent les trois gobelets et elle avale une petite gorgée de chaque boisson. « Pour entretenir le mystère. » Une fois face à lui, elle attend sagement qu'il lui avoue enfin la raison de sa présence mais il n'en est rien. Il se contente de la fixer mais Thalia ne fléchit pas et fait preuve d'une patience qu'on ne lui connaît pas d'ordinaire. Ses prunelles suivent le mouvement du sac qu'on agite devant elle avant de se reposer sur le vrai responsable de ses tourments. Quand il lui explique enfin ses plans, elle ne peut réprimer un rire. Elle ne lui fait pas savoir pas qu'une solution plus directe lui est clairement préférable car de toute évidence, il semble prêt à aller au bout de son petit jeu. Elle appelle son chien Cinder au secours, lui priant de récupérer l'objet de ses convoitises. Le golden retriever s'approche de Brody mais s'assoit finalement à côté du fauteuil pour recevoir ces caresses qu'il convoite tant. Un peu à l'image de sa maîtresse qui n'a de cesse de se perdre dans les draps d'inconnus lorsque l'occasion se présente à elle. « Traître. » qu'elle proteste ce à quoi il répond par un aboiement avant de retourner vaquer à ses occupations canines. Elle feint l'ignorance quand, sans la moindre gêne, Brody lui rappelle les circonstances de leur dernière rencontre. Rencontre de très courte durée car Thalia a mis les voiles aussitôt que le visage de Brody est apparu dans son champ de vision. Les souvenirs de cette soirée restent encore très vagues, ce qui a plutôt tendance à jouer en la faveur du jeune homme. « Très bien. Première question. Tu as quelque chose qui m'appartient... est-ce que c'est une analogie pour ton phallus ou ton cœur ? Parce qu'on me les a déjà faites celles-là. Et je suis sûre de t'avoir déjà dit que je n'étais pas intéressée. » qu'elle réplique à son tour, sourire pendu aux lèvres. Rien ne l'empêche de traverser les quelques mètres qui la séparent du sac et de s'en saisir mais elle estime finalement que ce petit jeu pourra l'occuper un temps et Thalia refuse rarement la compagnie de ses pairs. Une affliction qu'elle prétend ne pas s'expliquer mais si elle va chercher l'attention à chaque coin de rue c'est qu'elle n'a jamais su hériter de celle qu'elle a longuement convoitée. Une apparition presque spectrale aux yeux de sa famille, elle va chercher son bonheur ailleurs. Principalement dans les bras du premier imbécile qui saura la faire rire et lui faire croire le temps d'une nuit qu'elle n'est pas une cause perdue. Qu'elle n'est pas invisible. Qu'elle mérite autant d'attention, autant d'affection que son aînée.
Revenir en haut Aller en bas
○● Brody Thompson ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : velvet underground ; stéph
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 199
avatar, crédits : noah centineo (crédit : soapflaws )
fairytale counterpart : philip
activité rp : on (2/4) (thalia, aurore)

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Dim 18 Nov - 22:25

Il ne la remercie pour sa non-invitation car s'il avait attendu après elle, il serait resté sur le pallier une éternité. Son comportement inapproprié ne le gêne pas outre mesure. Brody n'est pas du genre à être timoré. Il fonce droit devant lui, quitte à froisser. Néanmoins, Thalia lui donne du fil à retordre. Avec elle, il est difficile de savoir sur quel pied danser. Impatient de découvrir sa réaction, il s'assoit. Son rire franc remplit la pièce. « Une femme énigmatique. Tu me plais de plus en plus. » Dit-il une moue coquine collée à son faciès de minet. Il pose ce constat le plus naturellement du monde entre deux phrases. Depuis leur rencontre, Thalia a refusé de lui céder malgré les appels du pieds qu'il lui a fait. C'est pour cela qu'il apprécie autant d'être en sa compagnie. Elle est différente de toutes les filles qu'il a l'habitude de côtoyer de par son métier. Avec elle, il n'y a pas d'ennui possible. A l'appel du chien, le corps de Brody se tend imperceptiblement. Il adore les animaux et plus particulièrement les canins. Néanmoins, il sait que Samson arracherait le bras à quiconque si jamais il lui en donnait l'ordre. Si le chien de Thalia lui obéit aussi bien que le sien, il va devoir prendre la poudre d'escampette rapidement et oublier le petit jeu qu'il a concocté dans son cerveau. Un joli golden retriever de couleur sable s'approche de lui. Brody tend légèrement la main vers lui pour qu'il comprenne qu'il n'est pas venu en ennemi. Et ça marche. La menace écartée, le jeune homme se permet de souffler. « C'est ton garde du corps ? » Se moque-t-il en offrant un caresse sur le crâne de Cinder. « On a vu plus effrayant. » Comme pour confirmer ses dires, le chien les laisse en plan en les ignorant superbement. Sa grattouille obtenue, il se fiche du reste. Brody se mordille la lèvre inférieure pour ne pas rire du moyen de pression ajourné de la jolie blonde. Il préfère largement relancer le sujet pour lequel il squatte son appartement. L'interrogation n'est pas celle prévue de prime abord. Cependant, il ne va pas se laisser démonter. « Pas intéressée ? » Répète Brody en la fixant droit dans les yeux. Un lent sourire aguicheur s'étire sur ses lèvres et le jeune homme prend appui sur ses bras pour pencher l'avant de son corps jusqu'à diminuer au maximum l'espace entre son visage et celui de Thalia. Tentative de déstabilisation qui se révélera sûrement vaine. Sans la connaître par cœur, elle ne donne pas l'impression d'être le genre de femme à se laisser toucher parce qu'un joli minois l'approche de trop près. C'est ce qu'il aime avec elle. Difficile à apprivoiser. Le challenge n'en est que plus exaltant. Sa bouche dévie vers l'oreille de Thalia et sa joue frôle celle la sienne. « Ce n'est pas ce que tu me susurrais il y a de cela neufs nuits. » Est-ce qu'il parle de son phallus ou de son cœur ? A elle de le deviner. Le jeune homme mise sur la carte de l'alcoolisation plus que forte de Thalia en croisant les doigts pour qu'elle ne se souvienne que de quelques bribes de la soirée. Il espère ainsi insinuer un doute perfide dans son esprit pour qu'elle se pose mille et une questions. Tout aussi vite qu'il s'était rapproché d'elle, il se recule pour remettre un bon espace entre eux. Ne pas trop jouer avec le feu Brody, sinon ses ailes vont se brûler. Il boit une nouvelle gorgée, bien déterminé à avoir le dernier mot face à elle. « Je ne parle ni de l'un ni de l'autre. » Affirme-t-il pour clôturer cette première question. M'enfin si jamais l'envie lui prend de s'occuper de son phallus, Brody est tout disposé pour. Il se lève et enfile son sac sur le dos, ce qui lui vaut un coup d’œil de la part du chien de Thalia. « J'ai faim et tu ne m'as rien proposé depuis mon arrivée. T'as de quoi faire des pancakes ? » Morfale un jour, morfale toujours. Sans plus de cérémonie, Brody la plante pour marcher jusqu'à une petite kitchenette. Puisqu'elle ne semble pas prendre son rôle d'hôtesse très à cœur, il va se préparer lui-même son petit-déjeuner. Et elle va devoir le supporter jusqu'à ce qu'il termine. Sachant qu'il n'est pas très pressé, elle va l'avoir sur le dos. Il ouvre toutes les portes des placards et fouille à la recherche des ingrédients. Il attrape les ustensiles adéquates et débute sa préparation sans plus se soucier de celle qui est censé récupérer son bien. Comme un écolier, il a gardé le sac sur lui. « Allez la deuxième question ! » Crie-t-il en lui tournant le dos. Qu'elle n'attende pas de lui qu'il lui donne un autre indice. Brody est bien sympathique mais, il n'est pas marqué pigeon sur son front. Remuant avec énergie sa mixture, il jette un coup d’œil à Thalia et l'invite d'un signe de tête à le rejoindre. « A défaut d'être douée en devinettes, j'espère au moins que tu cuisines correctement. » C'est de la provocation. Pure et dure. Mais lancée avec une telle risette de chenapan qu'il est impossible de lui en tenir rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
○● Thalia Bradford ●○
(courage kindness magic)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : bangtan ⋅ rita.
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 283
avatar, crédits : florence pugh ⋅ isleys ⋅ dianasofthemyscira.
fairytale counterpart : ella ⋅ cinderella.
activité rp : ●●● ⋅ brody, tc › nola ⋅ erathia.

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Jeu 22 Nov - 21:21

Une nouvelle fois le rire de Thalia retentit dans la pièce face à l'attitude sans-gêne de son invité surprise. Elle a l'habitude pourtant des types francs et spontanés. Ceux-là même qui énoncent leurs désirs les plus charnels sans le moindre tact, sans la moindre délicatesse, mais qui pourtant parviennent sans grande difficulté à inscrire la jeune barmaid sur leur tableau de chasse. « Arrête, tu t'fais du mal. » Elle considère Brody un instant comme elle l'a fait ce fameux premier soir, celui de leur rencontre. Elle l'a reluqué, il ne lui a pas filé la nausée -critère décisif qui annonce généralement le ton qui sera donné à la soirée, la relation- mais coup de théâtre, elle les a envoyé valser, lui et ses phrases d'approche. La personnalité de l'individu passe généralement au second plan. Thalia s'est faite à l'idée qu'elle ne rencontrera pas son prince charmant sur son lieu de travail. Elle en a vu passer des prétendants au Kiss and Tell. Mais ils n'ont fait que ça. Passer en coup de vent. L'idée d'une relation sérieuse ne la rebute pas. Elle y songe de plus en plus. Elle y songe les quelques fois où l'une des sœurs Bradford se rappelle l'existence de l'autre et qu'un dîner ou un brunch se met en place. Quand elle voit Aurore avec James. Quand elle lit dans le regard de ce dernier toute l'admiration qu'il lui porte. À elle, son aînée. Celle qu'elle a toujours enviée. Celle à qui la vie semble toujours sourire. Celle qui captive toute l'attention que Thalia aimerait qu'on lui accorde parfois. À la jeune Bradford, on n'accorde que des œillades furtives. Jamais de celles qui sous-entendent « celle-là, j'lui foutrais bien la bague au doigt ! » mais toujours « celle-là, j'la foutrais bien ! » et point final. L'arrivée toute en douceur de Cinder la tire de ses rêveries et un sourire moqueur étire ses lèvres face à la mine déconfite de Brody. Sourire qui s'efface aussi rapidement qu'il est apparu. Son golden retriever hors de son champ de vision, Thalia repose son attention sur son invité qui tente de réprimer un rire. « Faut dire que t'es pas du genre super intimidant. Il attaque uniquement quand il sent qu'il y a danger. » qu'elle nargue Brody, rentrant ainsi dans son petit jeu. Chose qu'elle s'était jurée de ne pas faire pour ne pas l'inciter à emprunter cette voie des plus sinueuses. Celle qui, il l'espère, le conduira jusqu'au pieu de la demoiselle. Elle était persuadée, pourtant, qu'il abandonnerait à la première difficulté. Force est de constater qu'elle n'était, encore une fois, pas une référence quand il était question de déceler le caractère et les intentions moins évidentes d'une tierce personne. « Il a dû se dire que je pouvais aisément me mesurer à toi sans son aide. » Elle le dévisage une nouvelle fois pour s'assurer de la légitimité de sa déclaration mais son sourire fier prend bien vite l'apparence d'une moue boudeuse. Elle secoue frénétiquement la tête face à la question de Brody. « Pas intéressée. » répète la barmaid, bien décidée à ne pas lâcher prise. Prête à lui prouver toute l'indifférence qu'il lui inspire, son visage ni son corps ne trahissent la moindre émotion quand le visage de l'athlète se retrouve à quelques centimètres du sien. Pourtant, quand le souffle de Brody vient chatouiller l'un de ses sens, chaque parcelle de son corps se met en alerte. Elle se ressaisit rapidement pour confirmer ses dires, pour lui prouver encore une fois qu'il ne lui fait absolument pas d'effet. Une fois ses émotions sous contrôle, elle se rappelle les quelques mots qu'il est venu lui murmurer à l'oreille. « On t'a déjà dit que t'étais très mauvais comédien ? » Et malgré cette réponse qui laisse entendre qu'elle ne croit aucun mot de son histoire, le doute vient s'insinuer dans son esprit. Elle ne se souvient absolument pas des événements de cette soirée. La seule chose dont elle se rappelle c'est avoir quitté l'appartement en trombe, sans un regard en arrière, sans le moindre souvenir de la nuit passée. Brody se lève enfin et Thalia est prête à bondir sur le sac pour mettre fin à ce petit jeu mais sa résolution s'envole en fumée quand il s'empare du sac en question avant de se diriger vers la cuisine. Nouveau rire. « Oh mais bien sûr, quelle hôtesse indigne je fais ! » qu'elle râle avant de le suivre jusque dans la pièce voisine où elle le regarde s'affairer tel le propriétaire des lieux, allant jusqu'à en oublier la vraie raison de sa venue ici. Deuxième question ? Ses traits se déforment un instant sous l'effet de la réflexion. Sa question n'est aucunement liée à cette histoire de sac et de bien perdu mais bien sur les intentions du jeune homme qui semble s'être improvisé cuisinier. « Pourquoi t'insistes autant ? Je suis sûre qu'il y a des tas de minettes qui donneraient n'importe quoi pour t'avoir dans leur lit. Je suis flattée mais ne va pas te faire de fausses idées pour autant. » Avec un soupir, elle rejoint Brody dans la pièce et fronce les sourcils face à sa petite pique. S'il pense qu'elle n'est pas résolument prête à lui sauter dessus pour récupérer ce sac qu'elle lorgne, il se met définitivement le doigt dans l'œil. Une fois aux côtés de Brody, elle remonte ses manches et le déplace d'un coup de hanches avant de se saisir de l'appareil à pancakes dans lequel elle vient ajouter quelques pépites de chocolat sans consulter son partenaire sur ses préférences alimentaires. « Disons que je suis généreuse. Les orgasmes je ne les provoque pas que dans la chambre à coucher. » Un sourire faussement aguicheur se déclare sur son visage qu'elle tourne fièrement vers Brody. Elle ne voit pas pourquoi il devrait être le seul à s'amuser de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
○● Brody Thompson ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : velvet underground ; stéph
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 199
avatar, crédits : noah centineo (crédit : soapflaws )
fairytale counterpart : philip
activité rp : on (2/4) (thalia, aurore)

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Dim 25 Nov - 22:02

Diverses émotions passent sur les traits de Thalia et Brody se délecte de la torturer à coup d'ascenseur émotionnel. En quelques mots, il arrive, sans trop d'effort, à la faire froncer des sourcils ou bien à faire apparaître une légère risette qu'elle essaye bien vite de cacher. « Bien sûr. » dit-il en hochant la tête avec une moue narquoise. Pour lui démontrer qu'elle a tort et qu'elle est bel et bien intéressée par lui, Brody tente un rapprochement physique. Dans un premier temps, il est quelque peu déçu du manque de réaction de la part de la barmaid. Se serait-il totalement fourvoyé ? Au lieu de reculer et d'abandonner comme l'aurait fait quatre-vingt-dix-neuf pour cent des gars, il lance une énième provocation. Et c'est là que le déclic se fait. Une crispation physique à peine perceptible qu'il croit l'avoir imaginé. Enfoncer le clou pour voir jusqu'où elle peut aller ? Du pain béni pour Thompson. « Donc tu insinues que je fabule. Si tu te souviens de tout, raconte-moi la soirée. » Et là, ils vont se marrer parce que Brody est convaincu qu'elle ne va même pas savoir lui dire comment elle a monté les marches jusque chez lui. Au pire si elle a besoin, il a des photos à lui montrer. Il s'est tellement marré qu'il n'a pas résisté à l'idée d'immortaliser le déchéance de Thalia Bradford. Sans lui souffler un mot à ce sujet, il se propulse dans sa cuisine et elle est bien obligée de suivre le mouvement. Plus il l'entend râler et plus Brody se dit qu'il ne s'est pas levé pour rien ce matin. Il arrête de s'activer pendant une seconde pour réfléchir à la question qu'elle vient de lui poser. « Je ne sais pas. » Avoue-t-il en toute honnêteté. « Le jeu du chat et de la souris m'attire. Si tu minaudais et battait des cils comme la plupart des filles, j'aurais passé mon chemin sans te calculer. » Et c'est tout le contraire qui s'était produit dès leur rencontre. Il ricane comme un gamin au coup de hanches qu'il reçoit, attrape un tabouret et s’assoit à côté d'elle pendant qu'elle se met à cuisiner pour lui. Comme quoi, il suffit d'une légère provocation, un presque rien pour obtenir de Thalia ce qu'il souhaite. Dans la mesure du raisonnable. Ses yeux se mettent à pétiller de bonheur quand il aperçoit la masse de chocolat qui atterrit dans la pâte. Il n'y a pas à dire : elle le gâte.   « Je ne demande qu'à vérifier. » La cuisine et la chambre à coucher si possible. La deuxième hypothèse étant impossible à obtenir pour le moment, Brody se rabat donc sur les pancakes. Il tend sa main droite, signe qu'il accepte le challenge qu'elle a elle-même lancé. Sur le même ton employé par Thalia une minute auparavant, il surenchérit. « Mes papilles frétillent à l'idée d'orgasmer prochainement. » Toujours plus loin dans la provocation. Si elle pense sortir victorieuse de cette petite joute verbale, elle n'est pas au bout de ses surprises. La pâte semble enfin prête. Brody trempe son index gauche dans le plat pour goûter la mixture crue. Une véritable gamin et le pire est qu'il n'est même pas gêné. « Hmm c'est bon, tu devrais goûter. » Sans lui laisser le temps de répondre, il trempe à nouveau son index (droit cette fois) et fait mine de vouloir le déposer ses les lèvres de la jeune femme. Au denier moment, il change sa trajectoire et la surprend en déposant la pâte ainsi qu'une seule et unique pépite de chocolat sur le bout de son nez. Fier de sa bêtise enfantine, Brody sourit de toutes ses dents. C'est un miracle qu'elle ne l'ait pas encore mis à la porte avec un coup de pied dans les fesses. Tout en souplesse, il saute de son tabouret et s'approche de la blonde. Du bout de sa langue, il rattrape la pépite sans pour autant toucher une seule parcelle de sa peau. « Mauvais comédien, peut-être. Agile avec ma langue, c'est un grand oui. » fanfaronne-t-il, un brin égocentrique. Il attrape le premier torchon qui lui passe sous la main et le lui tend pour qu'elle puisse s'essuyer et retrouver une bouille qui ne lui donnera pas envie de se foutre d'elle à chaque fois qu'il la regarde. Le jeune homme allume une plaque de cuisson et dépose une poêle dessus. Avant de se refaire bousculer, il cède bien volontiers sa place à sa jolie compagne. Avec toute cette agitation, il a presque oublié le pourquoi du comment de sa venue. Le sac traîne dans un coin et en se retournant, Brody constate que le chien s'est allongé à demi dessus. Si le truc à l'intérieur est amoché, il pourra toujours affirmer haut et fort que ce n'est pas de sa faute. Une caresse derrière les oreilles, une grattouille sur le ventre et il parvient à déloger de quelques centimètres Cinder pour récupérer son sac. « C'est prêt ? » S'enquit-il en en humant cette odeur si alléchante que son estomac grogne de plaisir. Le sac sur la table, il sort assiettes et couverts, prêt à déguster le repas. « Si orgasme il y a, je te file ta babiole et je te fiche une paix royale en m'en allant sitôt le petit-déj' terminé. » Promesse solennelle qu'il tiendra seulement si Thalia n'a pas surestimé ses talents culinaires.
Revenir en haut Aller en bas
○● Thalia Bradford ●○
(courage kindness magic)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : bangtan ⋅ rita.
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 283
avatar, crédits : florence pugh ⋅ isleys ⋅ dianasofthemyscira.
fairytale counterpart : ella ⋅ cinderella.
activité rp : ●●● ⋅ brody, tc › nola ⋅ erathia.

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Mar 27 Nov - 4:01

« Tu me sembles particulièrement sûr de toi. » remarque Thalia, encore surprise par l'assurance de Brody ; en effet, son ego semble loin d'être étriqué malgré les quelques rejets qu'il a essuyés et la jeune femme ne sait pas si elle doit être flattée par cette persévérance ou appeler les forces de l'ordre et porter plainte pour harcèlement. Une idée qui ne lui a clairement jamais traversé l'esprit... jusqu'à maintenant. Idée qui lui arrache un sourire face à un Brody qui ne se doute de rien. Le sourire de la belle se fige quand son invité tente un rapprochement, et finalement laisse place à une extrême frustration. Un rapprochement qui ne laisse pas Thalia de marbre mais celle-ci compte sur ses talents de comédienne pour ne rien laisser entrevoir. Elle hausse les épaules face à son interrogation. « J'insinue que si j'avais passé la nuit avec toi, je m'en serais souvenue. Non pas parce que l'expérience aurait été inoubliable. Enfin, pour toi très certainement, » légère tape sur la tête pour pousser l'humiliation à son summum « mais parce que j'aurais passé le restant de mes jours à regretter cette petite affaire. » Elle tente de contourner le sujet à sa manière, car tous deux savent très bien qu'elle n'a aucun souvenir de cette fameuse soirée. C'est à qui aura le fin mot de l'histoire. Thalia, bien trop fière, n'acceptera pourtant jamais la défaite. C'est pourquoi elle refuse obstinément de baisser les armes et de demander à Brody de lui rafraîchir la mémoire. « Je refuse de croire qu'un gentleman de ton calibre aurait eu l'indécence de profiter d'une innocente jeune femme comme moi. » Bouche qui forme un o, main sur le cœur, air faussement choqué sur le visage pour appuyer ses derniers propos. Discussion ajournée alors qu'elle suit nonchalamment Brody dans la cuisine qui lui avoue la motivation derrière cette poursuite interminable. Évidemment. Une réponse qui ne surprend pas Thalia le moins du monde. Peut-être qu'elle aurait dû minauder et battre des cils comme ces autres nanas et pourtant... malgré les irrécupérables minutes passées à pleurer son pauvre sort, elle doit bien avouer que ce petit jeu l'amuse au moins autant que lui. Encore un secret qu'elle se fera un plaisir de garder pour elle. Avide d'attention, il se pourrait bien qu'elle regrette la fin prématurée de ces échanges. Elle lève les yeux au ciel en réponse au commentaire de Brody mais elle est moins embêtée par cette intrusion qu'elle prétend l'être. Alors qu'elle met le saladier de côté et s'apprête à débarrasser le plan de travail, la main de Brody s'approche dangereusement de la mixture et Thalia tente de l'en empêcher avec le premier ustensile qui lui tombe sous la main mais c'est sans compter sur la rapidité de son invité qui semble extrêmement fier de son geste. Il ne s'arrête pas là et profite d'un bref moment d'inattention de la part de Thalia pour mettre son nouveau plan à exécution. Elle le voit descendre de son tabouret et s'approcher d'elle, elle sent les rouages de son esprit malicieux s'activer, et recule d'un pas avant de se heurter au plan de travail, sans aucune échappatoire. Coincée entre l'îlot et Brody, elle ne peut qu'assister, impuissante, à cette scène dont elle est victime et protagoniste. « Je sais pas ce que t'as en tête mais n'y pense même- » La fin de sa menace reste en suspens alors que du bout de la langue, il vient récupérer la pépite préalablement déposé sur le nez de la barmaid troublée. Mauvais comédien, peut-être. Agile avec ma langue, c'est un grand oui. Un son qui s'apparente à un 'pff' s'échappe d'entre ses lèvres alors qu'elle se saisit du torchon que lui tend Brody avec plus de force que nécessaire. C'est la seconde fois qu'elle est prise au dépourvue depuis l'arrivée de l'athlète et c'est un sentiment qu'elle n'affectionne pas particulièrement. « Ma cuisine est un lieu sacré et tu viens d'enfreindre au moins trois règles d'hygiène. » qu'elle se contente de lui balancer tandis qu'il va déposer une poêle sur la plaque. Elle s'active aux fourneaux alors qu'il prend l'initiative de dresser la table. Quand il lui demande si tout est prêt, c'est elle qui s'approche de lui, sourire aux lèvres. Elle le sert d'abord avant de récupérer dans son assiette un morceau de pancake qu'elle porte lentement à sa bouche. Elle ferme les yeux un instant et lorsqu'il s'y attend le moins, vient s'échouer contre lui, agrippant un pan de son sweat et laissant échapper un cri de pur plaisir. Un gémissement qu'elle réserve habituellement à ses partenaires les plus expérimentés. Une pensée bien triste car ces dieux du sexe se font de plus en plus rare. Elle rouvre les yeux, relâche le vêtement et hausse les épaules. « Hm. Passable. » qu'elle commente avant de se diriger de l'autre côté de la table et d'arroser ses pancakes de sirop d'érable. « Et si Son Altesse n'est pas satisfait ? » l'interroge-t-elle, curieuse d'en apprendre plus sur ses plans futurs. Leurs plans futurs si Thalia se méprend sur ses qualités de chef.
Revenir en haut Aller en bas
○● Brody Thompson ●○
cast member
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : velvet underground ; stéph
date d'inscription : 08/11/2018
messages : 199
avatar, crédits : noah centineo (crédit : soapflaws )
fairytale counterpart : philip
activité rp : on (2/4) (thalia, aurore)

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia) Mar 11 Déc - 21:05



« Tu me défies de te prouver que l'expérience serait inoubliable pour toi également ? » Qu'il lui rétorque du tact au tact en lui lançant un clin d’œil appuyé. Non parce que s'il n'y a que ça pour lui faire plaisir, Brody se dévoue bien généreusement. Elle a beau lui parler de regret, il sait très bien que c'est juste une stratégie de défense qu'elle adopte dans le but de l'avoir à l'usure. Or, le jeune homme est d'un tempérament très acharné lorsque ce ce qu'il convoite est à son goût. Plus sérieusement, il reprend. « Tu as raison. Je suis peut-être un peu immature mais je respecte toutes les femmes. » Elle sûrement plus qu'une autre (jusqu'à la prochaine proie) mais c'est un détail qu'elle n'a pas besoin de connaître. Brody n'a pas envie de s'enfermer dans une conversation trop solennel. Surtout pas si tôt dans la journée. Manger est une bien meilleure alternative. N'étant pas le plus fin cuisinier de la Nouvelle-Orléans mais à coup sûr le plus fin des gourmand, il provoque un tintamarre sans précédent dans le but qu'elle lève son popotin du canapé et qu'elle vienne lui prêter main forte. Il faut moins de trente secondes à Thalia pour se précipiter dans la cuisine et le houspiller comme elle le fait depuis qu'il a franchi le pas de la porte. Par petites touches, Brody apporte son aide. Cependant, à en croire les paroles de la jeune femme, il est plus une calamité qu'autre chose. Ce qui lui fait rouler des yeux. Thalia a bien besoin de sortir de sa zone de confort et de constater qu'ils n'ont qu'une seule vie et que l'amusement est le maître mot pour la réussir. « Oops. » Une moue faussement contrite sur son faciès quasi parfait, il s'éloigne pour la laisser respirer suite à leur rapprochement. Elle est tellement mignonne coincée près de l'îlot qu'il ne serait pas contre un second round pour dévorer quelques pépites supplémentaires sur son nez. Ou ailleurs. « Ah ouais ? » Qu'il l'interroge plus pour faire la conversation que par réel intérêt envers les règles d'hygiène tout en faisant tournoyer la poêle dans sa main droite. Il la dépose sur la plaque et allume du bout du doigts le bouton tactile. « Lesquelles ? » Demande Brody distraitement, le bout de sa langue coincé entre les dents tandis qu'il se concentre et s'active aux côtés de Thalia. Sans se vanter, ils pourraient passer tous les deux pour des parfaits colocataires. C'est avec une risette de pur enchantement et un couvert dans chaque main qu'il accueille son pancake. Il ne frappe pas dans ses mains comme un gosse mais ce n'est pas loin. Il s'apprête à dévore cette friandise tel le goulu qu'il est lorsqu'elle lui vole un morceau. Le jeune homme dévisage Thalia la bouche à demi ouverte. L'atmosphère  se charge de particules d'électricité et la température est monté d'un cran supérieur. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour être à la place du pancake cet instant précis et être dévoré de la sorte. Fasciné Brody ne quitte pas des yeux le mouvement des lèvres de Thalia qui vient s'échouer sur lui, le prenant par surprise. Que quelqu'un lui vienne en aide maintenant parce que si elle continue son petit manège, advienne que pourra. Il va se transformer en homme des cavernes, la foutre sur son dos et l'emmener dans la chambre la plus proche. « J'allais dire sexy. » Dit-il en déglutissant péniblement, en faisant référence à la scène dont il vient d'être le témoin privilégié. Encore surpris, il reprend son assiette et suspend son geste à la question de la jolie blonde. « Eh bien … Mon chien a ravagé le meuble de ma salle de bain. » En beauté. Samson n'a rien trouvé de mieux que de se faire les crocs sur un petit bijou qu'il a déniché chez un brocanteur et qui lui a coûté un bras. Son berger allemand n'a rien trouvé de mieux que de lui apporter l'un des pieds du meuble et de reculer dans un espèce de moonwalk canin improvisé. Passé la seconde d'envie d'arracher sa tête pour l'empailler, Brody n'a pu s'empêcher de rire devant le comportement de son plus fidèle allié. « Je te propose un nouveau deal. » Parce qu'il est pire qu'une girouette, le cerveau de Thompson fourmille d'idée à la minute et il change d'avis sans arrêt. Il vient certainement de raviver la méfiance de Thalia mais elle va vite pouvoir se rendre compte que, cette fois-ci, il n'a pas de sous-entendu libidineux derrière sa proposition. Brody a bien saisi qu'aujourd'hui il n’obtiendra rien d'elle. Mais ce n'est pas grave, la prochaine fois sera la bonne. « On mange, on papote de tout, de rien. De cette attirance mutuelle qui nous anime par exemple. » Propose le sportif style de rien avant d'éclater de rire pour lui signifier qu'il faut prendre cette phrase au quarante cinquième degré. « Puis je t'engage en tant que décoratrice. Tu viens avec moi pour m'aider à choisir mon nouveau meuble. En contrepartie, je te donne ça. » Dit-il en désignant d'un geste le sac avant d'engouffrer sans plus de cérémonie un gros morceau de pancake. Presque aussi bon que ceux que sa mère cuisinait chaque dimanche matin. Il gratte tout ce qu'il peut pour passer du temps avec elle. « C'est bon, très bon. » Ajoute Brody en toute honnêteté, la bouche encore pleine.
Revenir en haut Aller en bas
○● Contenu sponsorisé ●○

MessageSujet: Re: enjoy every moment (thalia)

Revenir en haut Aller en bas

enjoy every moment (thalia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» [Story] Vos citations du moment
» [NIE] En ce moment sur la Nuvapedia
» [Réalisé] Il faut bien craquer un moment donné ou un autre !
» Les grands bordeaux 2005 se goûtent-ils bien en ce moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: desroses av.-