Partagez|

ain't no devil + alastair & neha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
way down the river we go
Neha Kaur
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sovereign (elodie)
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 128
avatar © : neelam gill (ice and fire, goonfreecss & ibuzoo)
fairytale counterpart : shéhérazade (1oo1 nuits)
activité rp : ●●●○○ [3/5] disponible (ec: nick, hadès, alastair) (uc: -)

MessageSujet: ain't no devil + alastair & neha Mar 4 Déc - 22:13


+ ain't no devil +


(Les chiens sont des créatures des enfers, c'est bien connu et les Grecs l'avaient bien compris)
Sans doute, sûrement, devrait-elle fait demi-tour. Ignorer cette (fausse) bonne idée qu'on lui a soufflée. Rien ne la lie après tout, n'est-ce pas ? Elle n'a rien dit à personne encore, ses followers ne sont pas au courant - elle peut repartir comme elle est venue. Comme si de rien n'était. Personne ne sera déçu puisque personne ne le saura jamais.

Parce que, vraiment, c'est une bonne idée stupide : les phobies, ça ne se guérit pas sur un coup de tête, d'un talon haut posé dans le refuge pour animaux le plus proche. Il faut un médecin pour définir la cause du traumatisme (sûrement le chien noir qui vivait non loin de chez elle quand elle était toute gamine) puis l'accompagner à travers les différentes étapes vers la guérison. Neha a des dizaines de films et de séries télés pour prouver cette théorie. En plus d'une demi-douzaines de témoignages trouvés sur internet. Essayer de guérir seul sa phobie peut mal finir. C'est certain que ça va mal finir, se dit-elle, l'email blanc venant malmener le rouge d'une lèvre pleine. Nerveusement, elle remplace la sangle de son sac à dos sur son épaule ... et fixe avec un air dégoûté le selfie qu'elle vient de prendre à côté de l'enseigne du refuge. Elle ne peut décemment pas poster ça sur son instagram. D'accord, on parle ici de lutter contre une phobie mais là, on dirait qu'elle est prête à s'évanouir.

Peut-être que c'est ça le signe qui lui dit de faire demi-tour.
Pour la bonne conscience, elle jette un regard vers la porte avant de reculer tout aussi vite quand elle s'ouvre pour laisser passer un molosse tenu en laisse par une bénévole. « Désolée, c'est ma faute, je venais juste voir les animaux » explique-t-elle un peu trop rapidement à l'adolescente rousse qui, sans lui laisser le temps de souffler ou de l'arrêter, crie à travers le modeste hall d'entrée : « Hé, Alastair ! Y a une future adoptante qui est là ! » Un rire nerveux quand elle pose à contre cœur un pied dans le refuge animalier après avoir cédé (un peu peureusement) le passage au chien et à la promeneuse bénévole. « Je ne viens pas vraiment adopter. Enfin peut-être, si elle trouve un chien petit et inoffensif (ce qui est impossible, entre nous, car les chiens sont des créatures des enfers, c'est bien connu et les Grecs l'avaient bien compris) : je viens surtout voir les animaux. » Voir déjà, c'est bien, non ? Avec une grille entre elle et eux, de préférence, parce que rien que la cacophonie d'aboiements, ça ébranle bien assez sa fausse tranquillité, fissure son manque de sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
hellbound
Alastair Cerbes
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : milou sur pluton
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 262
avatar © : sam heughan ; sandman (vava) ; moonlight roses (signa)
fairytale counterpart : cerbère, le chien à trois têtes des enfers
activité rp : (available) hadès ; neha ; hercule ; maggie

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha Mer 19 Déc - 1:17


≈ ≈ ≈
ain't no devil ✰ w/@neha kaur
La période du temps des fêtes au refuge était synonyme de travail et d’achalandage. Les fins d’années avaient cet étrange effet de donner aux gens l’idée de redonner et de donner à d’autres des secondes chances. C’était le cas pour les animaux du refuge et il y avait beaucoup de futurs parents pour ces animaux qui désiraient en avoir pour leur donner un nouveau foyer. Cause noble que tu appuyais totalement. Mais il y avait aussi l’envers de la médaille, parfois, après le temps des fêtes où vous pouviez vous retrouver avec beaucoup de pain sur la planche à cause des faux cadeaux et des chiens qu’on idéalisait trop pour Noël. Adopter un animal n’était pas une chose à prendre à la légère, au contraire. Il y avait tout ce qui allait derrière. Tu y avais bien pensé deux fois avant de te prendre trois gros chiens noirs comme compagnie, avec ton emploi du temps parfois chargé. Cependant, tu leur donnais autant d’amour quand tu passais du temps au cimetière avec eux ou que tu les emmenais en ballade. Ce n’était pas des chiens si difficiles, mais ils prenaient de la place et de l’énergie, histoire de combler ton manque de socialisation. Tu n’aimais pas la présence des autres, t’étais plutôt introverti comme personne, chose qu’on t’avait beaucoup reproché avant d’aller vers les autres. Avec les deux boulots que t’avais, pas le choix d’en faire autrement.

À tes débuts, t’aurais probablement hésité à prendre la cliente en question, mais maintenant que tu étais un peu plus à l’aise avec les gens, tu n’y vis aucun mal. Un sourire se dessina même sur ton visage en allant vers la jeune femme en question. Terminant de placer quelques boîtes, tu t’y intéressas davantage. « C’est la première fois que vous venez, n’est-ce pas? » Tu ne parlais peut-être pas énormément aux autres, mais tu savais reconnaître une personne qui avait probablement une sorte de phobie et qui voulait affronter une certaine peur. Les refuges étaient peut-être la solution, mais ça dépendait toujours des cas. En tant qu’assistant vétérinaire, t’étais bien placé pour le savoir. « Vous avez déjà eu un contact direct avec un autre animal? Je suis désolé d’être aussi... direct, mais vous me semblez un peu tendue... » Oui, t’avais jamais réellement su t’y faire pour faire un premier pas. Mais avec les clients, il y avait une sorte de distance. Et puis, tu sentais que la jeune femme avait un but précis pour être venue jusque-là. Tu tenais à la rassurer que t’étais là pour l’aider, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Neha Kaur
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sovereign (elodie)
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 128
avatar © : neelam gill (ice and fire, goonfreecss & ibuzoo)
fairytale counterpart : shéhérazade (1oo1 nuits)
activité rp : ●●●○○ [3/5] disponible (ec: nick, hadès, alastair) (uc: -)

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha Sam 19 Jan - 21:28

(Ce qu'elle fait dans l'antre d'Hadès)
« C’est la première fois que vous venez, n’est-ce pas? » Acquiescement nerveux. Ca ne lui ressemble pas d'être nerveuse. En temps normal, Neha transpire l'assurance, l'excès de confiance - arnaquer les gens, ce n'est que ça au final, c'est juste une question d'être plus confiant que l'autre. Mais, depuis qu'elle a mis les pieds dans le refuge, elle se sent étouffée, à l'étroit. A l'étroit entre ces quatre murs, à l'étroit dans ses vêtements, à l'étroit dans sa peau. Et c'est débile parce que c'est un refuge. Les chiens sont derrière des barreaux, ils aboient mais ils ne vont pas la tuer. Pas vrai ? « Vous avez déjà eu un contact direct avec un autre animal? Je suis désolé d’être aussi... direct, mais vous me semblez un peu tendue... » (Au pire, décide-t-elle en jetant un coup d'œil rapide vers la porte dans son dos, elle pourra toujours laisser l'homme en pâture aux animaux échappés et s'enfuir en courant, elle n'est pas venue en baskets/leggings sans très sérieusement réfléchir à toutes les possibilités) « J'ai connu quelqu'un, commence-t-elle sans réussir à se rappeler précisement le nom de ladite personne : qui a un corbeau. » Les caquètements de l'oiseau résonnent encore à ses oreilles. « Et il y avait un chat chez mes parents. » Un gros chat, tigré d'or et d'encre, duquel elle ne s'approchait quasiment jamais. Pas qu'elle le craigne. Ce n'était simplement pas vraiment le sien. C'était celui de la maison, et la bonne s'en occupait. « Mais ce n'est pas vraiment pareil » Les perroquets, les chats ... tout ça ne risque pas de vous envoyer droit en enfer, défigurée ou démembrée.

« Je voulais voir les chiens ... surtout les petits ? » Ses mains s'écartent, ne laissant qu'un espace probablement trop petit pour n'importe quel chien pour y passer. « Vous en avez ? Qui ne grandissent plus ? » Car, par petit, elle n'entend pas les chiots en passe de devenir des molosses. Ce qu'elle cherche, c'est un chien qui restera petit éternellement (et devra grimper sur la bibliothèque s'il veut lui sauter à la gorge). « Je ne suis pas très à l'aise avec les chiens. » Le mensonge est facile, moins douloureux pour sa fierté et son ego. Mais un chien en laisse aboie joyeusement en passant à côté d'elle et c'est suffisant pour qu'un sursaut de peur l'ébranle et l'envoie cogner légèrement contre le bureau d'accueil vide. « D'accord, j'ai peur des chiens » admet-elle rapidement comme si on venait de lui mettre un flingue sur la tempe. Sa main vient frotter le bras qui ne tardera pas à afficher un bleu. Neha est maintenant pâle comme un linge et la voix trop aiguë, elle se force à expliquer ce qu'elle fait dans l'antre d'Hadès : « je veux juste voir un petit chien ... si possible un édenté ? C'est sûrement mieux pour commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
hellbound
Alastair Cerbes
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : milou sur pluton
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 262
avatar © : sam heughan ; sandman (vava) ; moonlight roses (signa)
fairytale counterpart : cerbère, le chien à trois têtes des enfers
activité rp : (available) hadès ; neha ; hercule ; maggie

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha Dim 20 Jan - 18:44


≈ ≈ ≈
ain't no devil
✰ w/@neha kaur
Ce n’était pas rare que vous ayez affaire avec des gens qui voulaient vaincre leur peur des animaux. À force de travailler avec des grosses bêtes, t’avais fini par comprendre que des gens pouvaient en avoir peur, chose qui était complètement normal. On avait toujours peur de ce qui était imprévisible et dans le cas de certains bêtes, sauvage. Les chiens eux-mêmes pouvaient être imprévisibles, même si on ne leur reprochait pas toujours. Tu en savais un rayon, il n’était pas rare que tu reviennes de la clinique avec quelques égratignures. Donc, tu étais plus qu’habitué de voir toutes les sortes de clients. Tu trouvais la chose très noble, de vouloir adopter un animal pour vaincre une peur en particulier. Tu devais même avouer que tu trouvais ces personnes très courageuses de vouloir vaincre leurs peurs en essayant de l’affronter. Et puis, il y avait tellement de chiens qui étaient si vite abandonnés parfois, sans savoir tout l’effort qu’on mettait derrière que tu ne jugeais absolument personne basé sur une peur en particulier. Il était clair pour toi que la jeune femme avait une sorte de peur des chiens et ce le refuge n’était pas toujours un endroit très calme. Il y avait des jours qui pouvaient paraître moins intenses que d’autres, mais la plupart du temps, il y avait du bruit. Pas autant que ça, mais un peu, tout de même. Tu hochas la tête, histoire de la rassurer. « Mais vous avez déjà eu un premier contact avec un animal, même si je vous l’accorde, un chien ce n’est pas la même chose. » L’idée, c’était qu’elle se sente à l’aise, malgré tout. Et puis, parfois, les gens ne croisaient que les chiens ou n’importe quel autre animal sans vraiment avoir de contact et baisser les bras. L’anxiété était une chose fascinante qui pouvait vous paralyser. Tu ne connaissais pas cette sensation, mais pour avoir vu des manifestations, eh bien tu pouvais comprendre. Ce refuge était fait pour les deuxièmes chances. Pas de jugement, même envers les clients. Tu voulais aussi que les autres puissent bénéficier de quelque chose. « Ça dépend des races qui atterrissent ici, mais vous savez... ça ne dépend pas uniquement de la grandeur. » Tu pensais d’ailleurs à ces golden retriever qui faisaient d’excellents chiens guides ou de famille. On les avait avec l’estomac, mais quand même, ils ne faisaient pas de mal à une seule petite mouche. Et les petits chiens pouvaient même avoir plus de caractère qui pouvait faire peur. « D’ailleurs, le gaillard qui jappe en ce moment n’est pas plus haut que ça, » mimas-tu, en faisant environ un trente centimètres avec tes mains. Il fallait bien que tu essayes une autre méthode et tu avais une petite idée en tête, pour essayer de lui faire oublier sa peur. « Vous connaissez les chiens-guides, n’est-ce pas? Il y en a justement qui s’entraînent, pour aider les non-voyants ou les personnes en ayant besoin. Ils sont entraînés pour aider. Ça vous dirait de venir les voir? » Ils étaient en pratique dans la salle juste à côté et ils pouvaient être vraiment très gentils, malgré leur taille. C’était un programme qui était jumelé avec le bâtiment, justement. Certains chiens qui étaient abandonnés étaient tous ici, mais vous faisiez votre possible pour leur trouver une utilité et ne pas les abandonner complètement.
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Neha Kaur
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sovereign (elodie)
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 128
avatar © : neelam gill (ice and fire, goonfreecss & ibuzoo)
fairytale counterpart : shéhérazade (1oo1 nuits)
activité rp : ●●●○○ [3/5] disponible (ec: nick, hadès, alastair) (uc: -)

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha Lun 21 Jan - 22:29

(Puis elle se souvient du petit chien beige pelucheux)
« D’ailleurs, le gaillard qui jappe en ce moment n’est pas plus haut que ça. » Le regard s'écarquille, la pupille éclate d'une anxiété noire. Ah ? Vraiment ? Avec hésitance, elle se force à faire un pas vers Alastair (loin de la porte de sortie). Si petit que ça ? Est-ce que ce n'est pas la distance entre eux qui donne cette impression ? Un moment, elle veut faire un trait d'humour en lui demandant s'ils n'ont pas des chiens nains dans ce cas mais dans sa tête, ça sonne beaucoup trop inquiet pour faire mouche. Alors elle la ferme. (Et c'est probablement mieux pour préserver ce qui lui reste de crédibilité) « Vous connaissez les chiens-guides, n’est-ce pas ? » Sans un mot, Neha acquiesce. Oui, elle connait ... elle a vu ceux dans les films, et récemment, cette vidéo absolument adorable de Creapills. « Il y en a justement qui s’entraînent, pour aider les non-voyants ou les personnes en ayant besoin. Ils sont entraînés pour aider. Ça vous dirait de venir les voir? » Premier réflexe d'une personne normale ? Dire oui. Neha ? ... ce n'est pas encore exactement ça : « Mais ... il n'y a pas des règles ? Du style ne pas entrer en contact avec des chiens-guides pour ne pas les perturber ? Je n'ai pas envie de causer des problèmes. » Elle se souvient de la vidéo. Les gens qui tombent, tout ça. Neha n'a vraiment pas envie de perturber leur entraînement, ou elle ne sait pas trop ce que font les chiens pendant la journée. Puis elle se souvient du petit chien beige pelucheux - aussi pelucheux que le plus douillet de ses pulls. (Neha l'admet, elle a trouvé ce chien virtuel craquant) S'ils sont tous beiges et pelucheux comme lui, peut-être que ça ira ? Elle a surtout peur des grands molosses noirs comme ceux du voisin de ses parents. Et l'homme a dit voir, pas vrai ? « Bon, d'accord, j'accepte ... Je m'appelle Neha. D'ailleurs. Puis la main se tend vers lui, autant pour le saluer que pour lui promettre qu'elle va le suivre dans le refuge (sans s'enfuir). En vérité, Neha le suit même comme son ombre, bien décidée à ne pas s'égarer en territoire ennemi. « Par contre, je ne comprends pas ... ces chiens ne sont pas réservés pour des gens aveugles ou handicapés normalement ? » Demande-t-elle quand ils approchent de la salle en question (où ordres et félicitations résonnent à travers la porte). Parce que si Neha s'est (sur un coup de tête) sentie prête à surmonter sa peur d'un chien ; elle ne l'est pas du tout pour devenir famille d'accueil. « C'est pour ça qu'ils sont entraînés, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
hellbound
Alastair Cerbes
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : milou sur pluton
date d'inscription : 10/11/2018
messages : 262
avatar © : sam heughan ; sandman (vava) ; moonlight roses (signa)
fairytale counterpart : cerbère, le chien à trois têtes des enfers
activité rp : (available) hadès ; neha ; hercule ; maggie

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha Sam 26 Jan - 16:43


≈ ≈ ≈
ain't no devil
✰ w/@neha kaur
Il y avait toutes sortes de personnes qui franchissaient les portes du refuge et ce n’était effectivement pas très rare de voir des personnes comme Neha vouloir venir pour affronter une certaine peur. Tu pouvais très bien comprendre que parfois, la compagnie de ces chiens pouvait être perturbante, surtout quand on ne connaissait pas leur historique. Voilà pourquoi l’idée d’aller voir des chiens plus entraînés t’étais soudainement venu à l’esprit parce qu’ils étaient accompagnés par quelqu’un d’expérimenté. Et vous ne les voyiez que cette partie du jour, comme ils retournaient dans leur famille d’accueil par la suite. C’était un peu comme aller à l’école, mais pour ces chiens qui avaient une mission à accomplir par la suite. Tu lui souris, car malgré tout, elle était quand même très bien informée. « Vous avez raison, quand ils sont en service, ils ne doivent pas être perturbés. Mais quand ils sont à l’entraînement, ils ont besoin de ce contact. Et après, ils reviennent dans leur famille d’accueil. » C’était en partie vrai, mais il fallait aussi qu’ils aient un certain contact avec les gens et qu’ils soient entraînés pour certaines situations plus spéciales et c’était ce qui faisait la différence dans toute cette histoire. Bien sûr, il fallait les voir en premier, après, restait à voir qui était à l’entraînement dans la salle pour savoir si on pouvait y pénétrer, mais il n’y aurait normalement pas de problème. Et puis, c’était une race de chien spécifiquement trop amicale, alors il n’y aurait pas d’ennuis de ce côté. « Ravi de pouvoir vous aider et vous rencontrer Neha. » Elle était très bien renseignée, mais il n’en restait pas moins que l’on pouvait se renseigner sur des choses qui nous intriguent ou qui nous mettaient dans une situation de peur. Il était vrai qu’on voyait beaucoup plus de chiens avec des aveugles ou des handicapés plus visibles, mais cela ne les empêchait pas d’avoir d’autres fonctions qui leur étaient aussi attribuées pour d’autres cas spéciaux. « Pas seulement qu’eux. Ils aident aussi certaines personnes autistes à se sentir mieux ou à mieux socialiser. Sans compter les personnes qui ont certaines formes d’anxiétés. Parfois, ce sont aussi des cas moins visibles que d’autres. » lui expliquas-tu. Une fois arrivés devant la porte vitrée, tu pouvais voir que c’était encore des jeunes à l’entraînement ce matin. Pas des chiots, simplement des enfants. Ils étaient en train de voir certaines situations particulières. Les chiots pouvaient être des étourdis de première classe, mais ça venait avec l’âge. Après, ils pouvaient aussi être excellents, mais il y en avait toujours qui ne passaient pas les tests parce qu’ils étaient trop énervés. Mais pour eux, il était encore trop tôt pour le prédire. « Ils ne sont pas trop vieux, ni trop jeunes. C’est une nouvelle cohorte qui vient de nous arriver, mais elle a beaucoup envie de jouer. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ain't no devil + alastair & neha

Revenir en haut Aller en bas

ain't no devil + alastair & neha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Devil Dinosaur & Moon Boy
» [Résolu] Vexing Devil and Witchbane Orb
» [Blog] Un petit message de Strakky qui vous vient de BBL
» Devil's Charge
» [Knowledge Pool] The Celestial Slip of the Devil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: waterlily sq.-