Partagez|

never let me go. (merlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: never let me go. (merlin) Sam 29 Déc - 19:17

Le regard de Morgane sur Viviane n'est plus le même, depuis quelques temps. À la source de tout cela, un homme. Aux yeux de la belle, ce n'est pas n'importe qui. Il est puissant, brillant, charmant... Et tellement plus encore. Jamais encore Viviane n'était tombée amoureuse d'un homme. Elle pensait que ça ne lui arriverait pas, en vérité, car pas vraiment attirée par ces choses-là. Puis elle l'a rencontré, et à lui seul, il a tout changé. Il a changé sa vie, agrandissant d'autant plus son joli sourire. Sauf qu'elle n'est pas la seule dans son cœur, et elle le sait. Morgane l'aime, et réciproquement. Elle pourrait très mal le vivre, mais ce n'est pas vraiment le cas. Quand bien même Viviane aime Merlin du plus pur des amours, elle conçoit qu'elles puissent être deux dans sa vie. Elles sont différentes, toutes les deux. Le jour et la nuit. Le soleil et la lune. Cela a toujours été ainsi, et c'est pour cette raison qu'elles se complètent, jusqu'à ne faire qu'une. Ce semblant d'équilibre s'écroule pourtant, petit à petit. Morgane, elle supporte de moins en moins cette situation. Elle est devenue plus sèche, avec la douce Viviane qui est bien incapable de lui reprocher quoi que ce soit. Par contre, elle s'inquiète. Pour elle, sa vie ne se résume qu'à sa sœur et à Merlin. Sans l'un ou l'autre, elle sait qu'elle serait perdue. Elle craint que l'un des deux s'en aille, la rejette. Elle pourrait demander à Merlin de faire un choix, afin que la situation soit plus clair, mais elle ne s'imagine pas le priver de Morgane. Alors, elle lui a donné rendez-vous dans les bois, dans une partie de la forêt qu'elle apprécie particulièrement une fois la nuit tombée. Quand elle y parvient, c'est illuminé tout autour d'elle, de toutes les couleurs, grâce aux fleurs magiques et aux lucioles. C'est un de ces endroits où ils se retrouvent souvent. Elle attend un peu, puis elle le voit. Son visage s'éclaire, et elle s'avance vers lui, à pas vifs. C'est fou à quel point son cœur s'emballe quand il est là. Quoi qu'une simple pensée suffit à lui faire cet effet. Elle vient contre lui, lui donnant alors une longue étreinte pour le saluer, en silence. Sa douceur à son égard dit bien des choses, et elle sait qu'il les comprend. Viviane enfouit son visage dans son cou, s'enivre du parfum de sa peau un instant avant de se détacher doucement. Par sa simple présence, elle aurait pu oublier pour quelle raison elle l'a fait venir, mais pas cette fois. Son visage devient alors plus grave, ses yeux s'embuent avant que le moindre mot ait franchi ses lèvres. Elle soupire un peu, s'efforce de ne pas pleurer. « Je crois que Morgane ne m'aime plus. » murmure-t-elle, les yeux baissés. Elle veut croire que Merlin saura la rassurer et tout arranger.
Revenir en haut Aller en bas
magic comes with a price.
Finn Whitmore
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : oaktree, marina.
date d'inscription : 24/11/2018
messages : 138
avatar © : nathan niehaus, avatar by morrigan // erathia version › hugh dancy.
fairytale counterpart : merlin.
activité rp : ●●○ (erathia) tc, viviane (...)

MessageSujet: Re: never let me go. (merlin) Dim 30 Déc - 15:42


I found love where it wasn't supposed to be
Right in front of me, talk some sense to me

Merlin vaquait à ses occupations qu'il n'expliquait jamais clairement à personne, parcourant Erathia pour y rencontrer des personnages qui ne faisaient parfois pas la totale unanimité mais qu'il estimait indispensables à l'accomplissement de ses desseins. Personne n'avait jamais songé à dicter son attitude au magicien et encore moins à lui interdire quoi que ce soit, ce qui n'aurait pourtant pas pu faire de mal dans certaines situations. Exemple à l'appui : son amour inconditionnel et déraisonné pour deux soeurs, sans jamais s'être résolu à choisir depuis qu'il avait jeté sur elles son dévolu. Son égoïsme n'était plus à prouver, quand bien même il se rassurant en avouant ne pas en préférer une à l'autre, justifiant ses habitudes nocives par un amour on ne peut plus réel. Merlin ne culpabilisait pas. Il avait appris à se montrer déterminé et serein dans ses décisions, quitte à perdre l'habitude de se remettre en question tant l'histoire avait démontré qu'il avait trop souvent raison. Ainsi c'est l'esprit léger -ou presque, puisque l'esprit de Merlin ne cessait jamais de gérer plusieurs desseins à la fois- qu'il s'en alla rejoindre Viviane dans la forêt de Murmurwoods. Elle est déjà arrivée quand il y parvient à son tour, esquissant naturellement un sourire quand leurs regards se croisent. Viviane était aussi pure que sa soeur entourée de noirceur et chaque fois que Merlin posait ses yeux sur l'une, il réalisait qu'il ne pouvait se passer de l'autre. Le bien et le mal incarnés dans deux femmes, représentation même du silencieux combat qui se déroulait dans l'esprit de Merlin qui n'avait jamais su se cantonner aux trop sages limites du bien. Viviane trouva rapidement le refuge de ses bras et il l'accueilla sans un mot, préférant le mutisme de leurs retrouvailles aux questions d'usage. Ils se connaissaient trop pour avoir encore besoin de meubler ce silence. Pourtant l'instant ne fut que de courte durée, Merlin réalisant rapidement que quelque chose n'allait pas. Viviane semblait troublée, plus fébrile qu'à son habitude et, quand il se dégagea légèrement de son étreinte pour admirer ses traits, ses doutes trouvèrent confirmation devant ses lèvres tremblantes. Elle finit par se confesser avant même qu'il ait eut besoin de demander et la réponse ne le surprit qu'à moitié : Morgane. Ca ne pouvait être qu'à propos de sa soeur. « Ne dis pas de bêtises. » souffla-t-il d'abord, caressant ses cheveux du bout des doigts. Merlin savait la rassurer, de la même façon qu'il savait le faire avec Morgane, quand bien même le ton n'était jamais vraiment le même. « On n'arrête pas d'aimer comme ça, un beau matin. » Surtout quand on savait que leur querelle principale venait de leur amour mutuel pour Merlin et que ce dernier ne leur avait jamais laissé d'autre choix que celui de le partager. Il savait qu'il aurait pu mettre fin à cette situation quand il le désirait : c'était bien là le problème, il n'en avait aucune envie. « Raconte-moi ce qu'il s'est passé. »
Revenir en haut Aller en bas
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: Re: never let me go. (merlin) Dim 30 Déc - 17:36

Viviane attendait toujours ses rendez-vous avec Merlin avec impatience. Quand elle le voyait, son monde tournait plus rond. Il n'y avait eu que lui qui avait réussi à conquérir son cœur si pur. Jamais jusque-là elle n'avait connu l'amour. Elle ne s'en pensait d'ailleurs pas forcément capable, et ça ne lui faisait pas vraiment envie non plus. Maintenant, elle ne pouvait plus s'en passer, quand bien même sa relation avec Merlin n'avait de cesse de détériorer celle qu'elle avait avec sa sœur. Ils sont son petit monde, tous les deux, et elle ne peut pas l'imaginer sans l'un ou l'autre. En réalité, elle est terrifiée à l'idée d'être forcée à faire un choix, car elle ne le pourrait sûrement pas. Alors, elle souhaite confier ses doutes et ses inquiétudes à Merlin. Lui seul peut la rassurer, peut-être même parler à Morgane pour la raisonner. Elle place toujours beaucoup d'espoirs en lui. Quand elle le retrouve, elle sourit. Il fait de même, l'accueille dans ses bras quand elle vient s'y blottir. Elle ne connaît aucune autre chose au monde qui puisse lui procurer le même réconfort. Pourtant, ses inquiétudes prennent le dessus, elle qui est d'habitude d'un naturel positif. Il se met à caresser ses cheveux, ne semble pas penser que ce soit possible que Morgane puisse ne plus l'aimer. Ou peut-être qu'il la rassure seulement sans en croire un mot. Il connaît sa sœur aussi bien qu'elle, sait probablement combien elle est jalouse. Pour lui, elle ne pourrait pas ne plus l'aimer soudainement. Elle, elle en doute vraiment. Ou alors, il a raison, et ce n'est que maintenant que Viviane réalise combien sa relation avec sa sœur s'est dégradée. Elle ne sait pas vraiment, trop perdue dans cette histoire. « Peut-être que si. » murmure-t-elle. Il lui demande de lui raconter ce qui s'est passé, et elle hausse les épaules. Elle soupire, un peu, prend doucement sa main pour s'encourager. Elle a toujours besoin de ces contacts-là avec lui. « Il ne s'est pas vraiment passé quelque chose, en réalité... Mais son regard n'est plus le même, elle me parle à peine... » explique-t-elle. Et ça la blesse, l'attitude de Morgane. Ça la blesse bien plus que l'idée de ne pas être la seule dans le cœur de Merlin. C'est évident que tout aurait été plus simple, s'il avait su choisir, mais elle ne veut rien lui imposer, ne veut pas le rendre malheureux. « J'ai un mauvais pressentiment, tu sais. » lui confie-t-elle. Peut-être qu'elle devrait utiliser sa sagesse pour ne plus entretenir cette relation avec Merlin et ne plus faire souffrir sa sœur... Se sacrifier, en quelque sorte. Au fond d'elle, elle ne veut certainement pas perdre ce lien qu'elle a avec lui. C'est plus fort que tout ce qu'elle a pu ressentir auparavant, et c'est sûrement pour cette raison qu'elle est bien incapable de le blâmer. Elle ne veut que le chérir, tout surmonter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
magic comes with a price.
Finn Whitmore
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : oaktree, marina.
date d'inscription : 24/11/2018
messages : 138
avatar © : nathan niehaus, avatar by morrigan // erathia version › hugh dancy.
fairytale counterpart : merlin.
activité rp : ●●○ (erathia) tc, viviane (...)

MessageSujet: Re: never let me go. (merlin) Sam 12 Jan - 18:24

Quand bien même il était pleinement conscient que la situation n'avait rien de simple pour Morgane et Viviane, Merlin n'avait jamais craint qu'elles décident un jour de le quitter. Elles avaient besoin de lui autant qu'il avait besoin d'elles, probablement plus. S'il conservait encore le physique d'un jeune quarantenaire, il avait l'avantage d'avoir vécu bien plus de décennies que ça, supportant ainsi bien mieux la solitude que quiconque dans le royaume. Et pourtant. Alors qu'il aurait été plus sage de les laisser reprendre le court naturel de leur vie, il ne pouvait se résoudre à prendre la bonne décision et à les laisser partir, ce qui conduisait aujourd'hui Viviane à chercher le réconfort de ses bras. « Morgane n'a jamais été vraiment connue pour son éloquence, tu le sais aussi bien que moi. » Il esquissa un sourire un brin taquin destiné à la rassurer : Morgane avait beau être un peu moins douce et naïve que sa soeur, son amour pour Viviane n'était plus à prouver et rien ne laissait croire que cela puisse changer un jour, pas même pour un homme. Evidemment, Merlin n'avait pas envie de se poser autant de questions que Viviane et n'avait au contraire qu'une envie : lui faire oublier ses soucis, chasser ses idées noires et laver sa conscience par la même occasion. « J'ai conscience que la situation n'a rien de facile pour toi, Viviane. Mais tu n'as pas à t'inquiéter, il y a des hauts et des bas pour tout le monde et ta soeur ne fait pas exception. Elle reviendra vers toi, fais-moi confiance. » Si seulement il avait su, à cet instant, que Morgane reviendrait vers elle de la pire des façons. Que ses mots doux pour rassurer l'un de ses plus grands amours ne feraient que l'inciter à baisser sa garde déjà fragile. Quand Merlin demandait qu'on lui fasse confiance, il n'y avait généralement pas grand monde pour songer à refuser, tant il avait trop souvent raison. Ce soir était l'exception qui confirmerait la règle. « Tu veux que je lui parle ? » proposa-t-il après un bref silence en fronçant légèrement les sourcils, désireux de ne pas négliger ses craintes. Si Viviane ne parvenait pas à apaiser sa soeur, lui était quasi certain qu'il réussirait à atteindre Morgane par d'autres moyens -oubliant encore une fois la moindre modestie-. Merlin savait parler, convaincre, modeler les choses et les gens à sa façon. Et de la même manière qu'il se savait capable de tempérer Morgane, il s'assurerait de dissiper les doutes de Viviane. « Tu veux arrêter ? » Le ton de Merlin était terriblement sérieux et plus aucun sourire ne vint adoucir ses traits. La proposition était formelle, peut-être un peu trop. C'était bien la première fois que Merlin abordait le sujet d'une possible séparation tant il n'avait jamais laissé entendre qu'il envisageait de mettre un jour fin à leur idylle. « Je peux disparaître, si c'est ce que tu souhaites. » Merlin semblait on ne peut plus honnête mais la vérité était toute autre. Tout ça n'était en vérité rien de plus qu'un magistral coup de bluff et il ne doutait pas la moindre seconde de sa réussite.
Revenir en haut Aller en bas
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: Re: never let me go. (merlin) Sam 19 Jan - 15:38

A l'évidence, Viviane vivait mieux la situation que Morgane qui, petit à petit, ne faisait que s'éloigner d'elle. Elle, elle n'avait jamais eu cette jalousie en elle, et elle comprenait étrangement bien ce que Merlin pouvait trouver à sa sœur comme à elle-même. Elles sont si différentes qu'elle se complètent, qu'elles forment comme une seule femme à elles deux. Jamais Viviane ne pourra le pousser à faire un choix, et c'est sûrement ce qui fait que tout cela finira tragiquement, un jour ou l'autre. Aujourd'hui, elle a besoin de sa sagesse, de ses mots, parce qu'elle s'inquiète pour sa sœur et pour leur relation. « C'est vrai. » admet-elle. Morgane a toujours été plus pudique sur ses sentiments, tandis que Viviane a toujours eu ce côté plus démonstratif et doux. À lui, elle sait qu'elle peut confier tout ce qu'elle désire. Ses inquiétudes, ses sentiments, ses envies. Il est toujours présent. Quand il l'incite à lui faire confiance, elle a envie de le faire... Et le fait, presque aveuglément. Comme si ce pressentiment qu'elle a depuis quelques semaines n'existait plus, d'un seul coup. « J'espère qu'elle le fera... Elle me manque beaucoup, tu sais. » lui dit-elle, même si elle n'a pas forcément besoin de le faire. Elle a ce sentiment, quand elle regarde Merlin, qu'il lit en elle comme dans un livre ouvert. Qu'il la comprend sans qu'elle n'ait besoin de dire quoi que ce soit. Il propose de parler à Morgane, et elle lui en est reconnaissante. Elle accepte, n'ayant pas de raison de refuser. En vérité, elle est prête à tout pour retrouver sa sœur, comme avant. Elle a la naïveté de croire que c'est possible. « Si tu y parviens, je veux bien. Merci. » répond-elle avec un léger sourire. C'est à croire que cela fait partie de ses dons, de savoir la rassurer. Elle aime sa sagesse, c'est sûrement une des qualités qu'elle admire le plus. Soudainement, il prend un air trop sérieux qui ne lui plaît pas. Elle est sonnée par sa proposition, ne réagit pas tout de suite. Dans un premier temps, elle le dévisage, sans trop savoir quoi en penser. Et s'il se laissait d'elle ? Qu'il l'abandonnait, lui aussi ? Puis, elle pose ses mains sur son visage, tout en délicatesse. Un instant, elle le contemple, se perd dans ses yeux. Ces moments-là sont si précieux... D'autant plus dans ce cadre nocturne magique. « Non, bien sûr que non... J'ai tout sauf envie que tu disparaisses. » dit-elle, sans quitter son regard. Elle est sincère, toujours. C'est un amour bien différent de celui qu'elle éprouve pour Morgane, qu'elle a pour lui. Elle l'aime d'un amour si pur... Elle qui pensait pourtant ne jamais être capable d'aimer un homme, contrairement à d'autres jeunes femmes. En vérité, elle est bien incapable d'imaginer sa vie sans l'un ou sans l'autre. Pour sûr, elle serait malheureuse sans eux. « Toi, tu ne veux plus ? » demande-t-elle, quand même. Là aussi, elle a peur... Peur qu'il ne tienne plus à elle comme cela semble être le cas de Morgane. Que deviendrait-elle, sans ce petit monde qu'ils forment à eux deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: never let me go. (merlin)

Revenir en haut Aller en bas

never let me go. (merlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prix merlin pour la saison 4 de naheulbeuk
» [Wh40k] [1500 pts] [am] Nicolas/SM Vs. Merlin/eldars
» Ocre Emeldiz
» moustiquaire pour faire des decors
» Merlin59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: erathia, engla beorhtast :: kriegspire :: murmurwoods-