Partagez|

a man with outward courage dares to die • (viviane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le corps s'en va, le cœur séjourne
Hunter Knight
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : juice, clara
date d'inscription : 16/12/2018
messages : 121
avatar © : ben cumberbatch
fairytale counterpart : lancelot
activité rp : 3/3 (closed) viviane - william - belle

MessageSujet: a man with outward courage dares to die • (viviane) Sam 29 Déc - 21:56

- A man with outward courage dares to die; a man with inner courage dares to live -
" lao tzu "
feating viviane


Banni. Lancelot avait été banni du duché de Kriegspire par son souverain Sir Arthur Pendragon. Telle avait été la sentence prononcée par l'intéressé, après la découverte de la liaison entre sa femme Guenièvre et son bras-droit, ami de toujours, le fidèle Lancelot. Ami, amant, seigneur. Le célèbre chevalier de la Table de Ronde avait tout perdu. Ses titres, sa famille, ses compagnons. La découverte de l'adultère avait fait imploser la cour de Camaaloth, plongeant naturellement Arthur dans une rage profonde, de laquelle résultat la réclusion de Guenièvre et le bannissement de Lancelot. Ce dernier était parti sans se battre, ni même se défendre. Le paria savait qu'aucun de ses mots n'auraient pu trouver grâce aux yeux de son ami. Aucune raison, même celle du cœur, n'aurait pu l'excuser auprès d'Arthur. Il avait fauté, il avait été démasqué. Pour cette trahison ultime, celle d'avoir convoité la femme de son souverain, le chevalier avait été condamné au bannissement éternel. Une punition clémente de la part d'Arthur qui, en mari bafoué et souverain trompé, aurait pu le faire exécuter.

 La mort. Celle-ci semblait bien plus douce comme punition. A force que les jours passaient, Lancelot sombrait de plus en plus dans la tristesse et le désespoir. L'errance le rendait fou, mais peut-être était-ce le but après tout. Arthur l'avait banni pour que le chevalier se retrouve seul, face à lui-même. Face à ses fautes. Face à ses erreurs. La solitude était la pire des compagnes pour un homme ayant vécu entouré d'amour et d'êtres à chérir. Ici, dans les bois, Lancelot avait l'éternité pour repenser aux bonheurs passés, aux joies que lui avait apporté la vie et auxquelles il ne goûterait plus jamais. Car plus jamais il ne serait un chevalier. Plus jamais il n'aurait les faveurs de la Reine. Plus jamais il ne reverrait son fils. Lancelot ne le verrait jamais grandir. Par sa faute, William allait grandir sans amour auprès d'une mère déshonorée et d'un beau-père colérique, qui lui ferait payer le prix d'un adultère dont il n'était que le fruit innocent.

Il sombra. Doucement, Lancelot se laissa submerger par les eaux calmes du lac de Murmurwoods. Dissimulé par l'obscurité de la nuit, le corps las du chevalier déchu s'enfonça petit à petit dans la vase, comme une épave aspirée par l'océan. Bientôt, les résidus d'écume laissés sur ses joues creuses se mêlèrent aux flots du lac trouble. Sous l'eau, il pouvait presque oublier son chagrin. Le froid lui saisit les membres. Les bruits dans sa tête se turent. Mais le visage de Guenièvre resta gravé au revers de ses paupières closes. Quoiqu'il fasse, son image le hanterait à tout jamais. Celle de la seule femme qu'il ait jamais aimé. De la seule femme...qu'il n'aurait jamais dû aimer. Le cœur percé de douleur, Lancelot ouvrit la bouche pour laisser s'échapper les précieuses bulles d'air enfermées dans ses poumons. Celles-ci remontèrent à la surface pour mourir, à l'instar de leur propriétaire, qui ne respirait déjà plus.

Revenir en haut Aller en bas
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane) Dim 30 Déc - 13:35

Comme toujours, Viviane errait autour du lac, quasiment devenu le sien... Une demeure éternelle, dont elle a bien du mal à s'éloigner. Que ce soit le fruit d'un enchantement, ou tout simplement la crainte de l'extérieur de la forêt, il y a définitivement quelque chose qui la retient ici. Peu de gens peuvent se targuer de l'avoir déjà vue, la dame du lac comme on l'appelle aujourd'hui. Mais quand c'est le cas, elle fait des miracles qu'on ne réserve, en général, qu'à Dieu lui-même. C'est comme si elle était sur Terre pour ne faire que le bien, contrairement à Morgane que l'on vient voir pour les plus terribles sortilèges. Viviane, c'est celle qui sauve les grands blessés, qui va à la rescousse de ceux qui sont sur le point de passer de l'autre côté. Au fond d'elle, elle sait qu'elle n'est pas comme les autres... Elle se doute qu'elle a eu une vie avant, sans vraiment savoir quel mal la ronge aujourd'hui. Y a cette plaie béante dans son cœur, que seuls ses miracles apaisent. Occupée à cueillir des plantes à quelques pas du lac, elle entend finalement quelqu'un qui plonge dans le lac. Elle laisse tout tel quel sur place, se précipitant pour porter secours à cette personne. Les eaux du lac sont froides, pour le commun des mortels. Viviane, elle, n'en ressent même plus la température. Elle se jette à son tour dans le lac, et remarque bien vite un corps masculin. Il ne respire plus, le temps presse. Elle l'aide alors à remonter à la surface, puis le tire jusque sur la rive. Il est bien plus grand et costaud qu'elle, heureusement alors que l'eau allège le poids des corps. Elle jette un œil à son torse qui ne se soulève plus, appuie avec ce qu'il faut de force sur les points stratégiques afin d'expulser l'eau de ses poumons. Elle fait ce qu'il faut, Viviane, garde son sang-froid afin de secourir cet homme. Dans le même temps, elle essaye de le maintenir au chaud, autant que possible, le couvrant d'une peau de bête. Et elle se pose des questions, sur ce qui l'a poussé à vouloir mettre fin à ses jours. Il a le visage de quelqu'un de solide, pourtant. Il a dû être poussé à bout, elle ne voit rien d'autre. Ça lui fait toujours de la peine, d'imaginer quelqu'un mal en point. Il n'a sûrement plus personne sur qui compter, pour avoir laissé le désespoir prendre le dessus. Elle fait le nécessaire jusqu'à temps qu'il respire à nouveau, use de la magie pour l'emmener dans un meilleur abri, une sorte de chaumière abandonnée non loin de là. Elle veille alors sur lui, attendant qu'il se réveille, tout en concoctant un remède pour lui donner des forces. De temps en temps, elle lui jette un œil pour voir si sa situation évolue.
Revenir en haut Aller en bas
Le corps s'en va, le cœur séjourne
Hunter Knight
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : juice, clara
date d'inscription : 16/12/2018
messages : 121
avatar © : ben cumberbatch
fairytale counterpart : lancelot
activité rp : 3/3 (closed) viviane - william - belle

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane) Jeu 3 Jan - 15:47

La souffrance s’était tue. Les plaies béantes creusées à l’intérieure de sa poitrine. Le poids lourd de la culpabilité logé au fond de sa gorge. Les sillons d’écumes tracés sur sa peau asséchée. Les paroles violentes gravées à jamais dans sa mémoire. Toute cette douleur insoutenable avait disparu sous l’eau, alors même que la dernière bulle d’air quittait les poumons de Lancelot. Pendant quelques minutes, le chevalier s’en alla frôler l’au-delà. Quittant doucement le royaume des vivants pour rejoindre Myst, le domaine des dieux. Une ascension que vînt interrompre la bienveillante Viviane, fée du lac et protectrice des innocents. Celle-ci le tira hors des flots jusqu’à la rive, pour le porter rapidement assistance. Aidée d’un peu de magie et du précieux savoir-faire de la fée, le cœur du chevalier se remis miraculeusement à battre. Lancelot vida violemment le contenu de ses poumons sur l’herbe fraîche, ressentant la présence de Viviane à ses côtés, mais incapable de la distinguer correctement. Trop affaibli par le manque d’oxygène, il sombra à nouveau dans l’inconscience, sans avoir pu prononcer le moindre mot. Ses paupières se rouvrirent quelques heures plus tard seulement. Sa poitrine douloureuse s’affaissait et se levait avec difficulté, tandis qu’il retrouvait petit à petit les sens. Sa vue revînt en premier, puis son ouïe. Il distingua alors les poutres brutes d’une vieille chaumière. Son regard balaya le plafond difforme de l’habitat, avant de descendre le long des murs. Il reconnut une cheminée. Le crépitement des flammes brûlant dans l’âtre l’hypnotisa. Mais soudain, un courant d’air vînt lui caresser la nuque et il frissonna. Cette sensation le fit trembler de tout ses membres. Lancelot prit alors conscience de tout son corps et de l’environnement qui l’entourait. La chaumière. Le lit dans lequel, il se trouvait allongé. L’air froid glaçant sa peau encore humide. La brûlure irritant sa trachée. Il n’était pas au royaume de Myst. Il était vivant. « Non... » s’étrangla-t-il, saisi d’effroi. Quelqu’un l’avait sauvé. Comment cela était-il possible ? Il aurait dû mourir dans ce lac. Telle aurait dû être sa destinée, puisque de toute manière, sa vie n’avait plus de sens. Il n’avait plus aucun avenir en ce royaume. Animé par la panique, Lancelot tenta de se lever, mais à peine eut-il posé une jambe sur le sol, que celui-ci s'écroula à genoux. La silhouette d’une dame aux cheveux bruns apparût bientôt devant lui. Elle paraissait bien jeune et bien sage à la fois. « Qui êtes-vous ? » demanda-t-il, le corps encore chancelant. De même qu'il n'aurait jamais dû être trouvé par des soldats lorsqu'il était enfant, Lancelot n'aurait jamais dû être sauvé cette nuit-ci. Le pauvre chevalier en était persuadé, mais la forêt ne semblait pas vouloir le laisser mourir. « Pourquoi m'avez-vous sauvé ? » souffla-t-il avec lassitude.  
Revenir en haut Aller en bas
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane) Dim 6 Jan - 22:31

Il avait suffi d'un bruit dans le lac, pour que Viviane sache qu'elle devait y retourner. Elle devait absolument porter secours à cet homme, qui avait probablement atteint un désespoir si profond qu'il avait souhaité commettre ce geste. Pour la jeune femme, cette idée était tout bonnement insupportable. Alors, elle a fait tout ce qui fallait pour le ramener à la vie. Quelques secondes de plus, et elle n'aurait sûrement rien pu faire. Comme toujours, la magie blanche fait ses preuves. Quand elle voit de nouveau sa cage thoracique de soulever, bien que ce soit lentement, elle est soulagée. Elle veille sur lui, tout en préparant des remèdes en tous genres pour qu'il se remette sur pieds. Elle se doute qu'il ne s'agit pas seulement de porter secours à son corps, mais aussi à son esprit. Tous deux abrités dans une chaumière abandonnée, il revient enfin à lui. Pendant ce temps, Viviane avait allumé un feu, afin de réchauffer la pièce trop humide pour l'état de son protégé. Elle fait attention aux moindres détails, et d'autant plus dans son cas. Finalement, elle entend un bruit, presque étouffé, et se lève aussitôt. Le soulagement est alors un peu plus grand. Cela dit, lui n'est pas ravi de revenir vraiment dans le monde des vivants. « Ne bougez pas, vous devez encore reprendre des forces. » lui dit-elle doucement. Elle ne va pas la brusquer, loin de là. Elle l'aide à retrouver le matelas, passant son bras sous les siens pour le redresser un peu. Elle ne le quitte pas du regard, s'assure qu'il reprenne un peu ses esprits même si ça prendra probablement un peu plus de temps que cela. Il lui demande qui elle est. Il est un peu comme tout le monde, comme ceux qui n'ont fait qu'entendre parler d'elle mais ne l'ont jamais vue. « Vous avez dû entendre parler de moi... Peut-être. La Dame du Lac, ça vous dit quelque chose ? » demande-t-elle. Il y en a sûrement qui ne croient pas en son existence d'ailleurs, faute de preuves de sa présence. Ça lui importe peu, en vérité. Ceux qui se trouvent être dans le plus grand désespoir, parviennent toujours à elle d'une manière ou d'une autre. Lui ne le voulait pas, à l'évidence. Il lui demande cette fois pourquoi elle l'a sauvé. « C'est mon devoir. » répond-elle simplement. Devoir ou destin, peut-être les deux. En tout cas, elle fait ce qu'elle imagine être sa mission. Faire le bien, aider les âmes en peine. Ça lui convient d'être cette ombre bienveillante dont certains ont besoin. « Personne ne devrait mourir ainsi. » ajoute-t-elle. Il lui semble jeune, qui plus est. Elle ne veut pas imaginer que plus personne ne tient à lui, qu'il ne lui reste absolument plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Le corps s'en va, le cœur séjourne
Hunter Knight
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : juice, clara
date d'inscription : 16/12/2018
messages : 121
avatar © : ben cumberbatch
fairytale counterpart : lancelot
activité rp : 3/3 (closed) viviane - william - belle

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane) Sam 12 Jan - 15:50

C'était le désespoir qui faisait parler Lancelot. Le chevalier n'était plus que l'ombre de lui-même. Une âme en perdition, que la bienveillante Viviane avait sauvé des eaux in extremis, avant que la mélancolie ait eu raison de lui et le fasse sombrer totalement. Son courage l'avait quitté au moment même, où il s'en était allé de Camaaloth, sans se retourner. Quant à son amour, il demeurait toujours là-bas, dans cette cité à présent interdite pour lui. Il l'avait offert à Guenièvre il y a bien longtemps de cela. Dans quelques temps, celui-ci ne serait plus qu'un souvenir comme lui, qu'elle s’efforcerait de chérir, mais qui finirait par disparaître indubitablement, sans que Lancelot ne plus le réanimer. Le temps ferait son effet sur leur histoire, le chevalier en était persuadé. Tous finiraient par l'oublier. Arthur, Guenièvre, son fils, ses frères d’armes. Possible qu'un jour, son unique amour retourne dans les bras de son mari légitime, pour lui donner un nouvel enfant et remplacer par celui-ci, la descendance de son rival. « Vous êtes...une fée ? » demanda fébrilement Lancelot en relevant les yeux vers la jeune femme. Elle n’avait pourtant rien d’extraordinaire à première vue. Pourtant, elle avait eu assez de force pour le sortir de l’eau et l’amener jusqu’ici, dans sa demeure. Comme beaucoup, il avait entendu parler d’elle comme d’une apparition mystique, une dame blanche errant autour du lac et que rares étaient les âmes ayant pu l’apercevoir. La forêt de Murmurwoods regorgeaient de tant de mystères et de créatures enchantés, qu’il était parfois difficile de savoir quelle histoire relevait de la légende ou du tangible. « Vous n'auriez pas dû » soupira-t-il en secouant la tête. Si le chevalier n’avait pas prémédité son geste, il l’avait fait en son âme et conscience. La conscience que plus personne ne voulait de lui sur cette terre. Que son rôle était terminé. Puisqu’il était voué à être oublié, pourquoi continuer à souffrir autant ? « Vous auriez dû me laisser au fond du lac » affirma Lancelot, plus déterminé que jamais. Jamais plus il ne verrait Guenièvre. Jamais plus il n’aurait la possibilité de tenir son fils dans ses bras. Quel sens avait donc son existence à présent ? Il n’était plus un chevalier. Il n’avait plus aucun but à poursuivre, ni personne à défendre. Il était voué à l’exil éternel, non pas le repos, mais à subir la souffrance de la solitude. Telle était sa punition pour avoir trahi Arthur. « Je ne méritais pas d'être sauvé » lui dit-il, sans oser la regarder. D’aucun aurait dit que la lâcheté s’était emparée du valeureux Lancelot pour lui faire proférer de telles inepties. C’était pourtant son cœur d’homme blessé qui s’exprimait. Le cœur d’un homme dépossédé, sans espoir de voir un jour le soleil se lever à nouveau sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
bitch with power and money
Fiona Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 28/12/2018
messages : 74
avatar © : jenna coleman, moonlight roses, alittlebitofrain, siren charms.
fairytale counterpart : viviane, la dame du lac.

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane) Sam 19 Jan - 15:11

Laissez un homme mourir, Viviane n'en était décidément pas capable. C'est comme si quelqu'un de puissant lui avait confié la mission de sauver les âmes en peine de ce monde. Depuis, il était bien entendu hors de question qu'elle manque à sa tâche. Cet homme, elle ne le connaît pas. Il faut dire qu'elle connaît rarement ceux à qui elle vient en aide... Mais lui, elle sent qu'il a besoin d'une main tendue, que sa vie ne doit pas s'arrêter là, dans le fond du lac. Son lac, puisque c'est de là qu'elle vient son nom. Elle le lui explique un peu, se disant en même temps qu'il ne la croira pas forcément. Tout le monde ne croit pas aux légendes. Quand il lui demande si elle est une fée, elle se contente de lui sourire. Qu'il la définisse comme il le souhaite, mais c'est sûrement ce qui s'en rapproche le plus. « Vous pouvez m'appeler Viviane. Et vous, comment vous appelez-vous ? » demande-t-elle. Peut-être qu'elle a eu vent de son nom, c'est parfois le cas. Même si elle ne connaît généralement pas les gens de visage, certains noms reviennent souvent, que ce soit ceux de certains seigneurs, ou bien d'autres personnes à leur service, qui ont par exemple, une carrière exemplaire. Il reprend, disant qu'elle n'aurait pas dû le sauver, qu'elle aurait dû le laisser au fond du lac. Elle n'aurait pas pu le faire... Elle est bien incapable de laisser quelqu'un se faire emporter par la mort quand elle peut encore agir. La brune est ici pour faire le bien, et elle le fera toujours, pendant autant de temps qu'on le lui permettra. « Ne dites pas cela. » lui dit-elle, posant sa main sur son bras comme pour lui apporter un peu de réconfort. Il ne doit plus rien avoir, cet homme, pour avoir voulu commettre ce geste. Elle ne comprend pas, Viviane, parce qu'il a ce quelque chose de bienveillant en lui qu'elle peut ressentir, sans savoir l'expliquer. Elle ne voit pas ce qu'il aurait pu faire de mal. Elle a beau être dotée de certaines capacités, qu'elle ne lit certainement pas dans les pensées. Dans le fond, elle n'aimerait pas vraiment. Tout le monde a des secrets, des pensées intimes qui ne doivent pas être révélées à autrui. Elle est respectueuse de ces choses-là. Elle ne compte pas le brusquer, pour connaître son histoire. Il lui dira ce qu'il désire, et elle se montrera à l'écoute peu importe ce qui pèse sur son cœur. « Qu'auriez-vous fait pour métier une telle fin alors ? » demande-t-elle. Elle veut le comprendre, puis trouver les bons mots pour apaiser son cœur malmené, lui apporter au moins un peu de paix. Alors, elle s'assied à côté de lui, lui donnant également un breuvage chaud contenant bien des vertus. Il en a sûrement besoin pour reprendre des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a man with outward courage dares to die • (viviane)

Revenir en haut Aller en bas

a man with outward courage dares to die • (viviane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je ne me décourage pas
» [Carte] Courage Inattendu [Résolu]
» [AIDE] De la Symbolique Héraldique
» [RP] Euh Gandalf... Le Mordor c'est à droite ou à gauche ?
» [Energie/Commandement avec un seul Coreset] Eowyn-Dunhere-Théodred

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: erathia, engla beorhtast :: kriegspire :: murmurwoods-