Partagez|

welcome on board (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
way down the river we go
Diana Hayes
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : fanny.
date d'inscription : 19/12/2018
messages : 220
avatar © : taylor lashae, bleu amer ; code sign siren charms ; icons sign bella ciao
fairytale counterpart : cassandre
activité rp : 6/3 - tc ; miles ; grace ; franky ; mulan ; hayes

MessageSujet: welcome on board (grace) Ven 4 Jan - 14:43

Belle journée pour déménager. Comme (presque) tous les matins, Diana Hayes s’est levée avec une pêche d’enfer, prête à en découdre avec ce nouveau jour qui restera dans les annales comme étant celui où elle a emménagé dans sa nouvelle colocation avec Grace. Cartons faits, la plupart de ses fringues sont déjà dans son nouveau chez elle et il n’y a plus qu’à quitter officiellement son appartement avec le restant de ses affaires. Pour une fois, elle est à l’heure. Naturellement, le cours des évènements ne fera pas durer les choses. Et c’est avec presque une heure de retard que Diana arrive enfin en bas de son nouvel immeuble, après avoir expliqué à coup de nombreux textos les galères qu’elle a eues entre temps à Grace – histoire que la pauvre fille n’attende pas toute seule dehors dans le froid quoi. Pneu crevé au milieu d’une grande avenue de la ville, si vous avez été pris dans des bouchons à Crescent Grove dans le courant de la dernière heure, il y a de grandes chances pour que Diana Hayes en soit la responsable. Mais imaginez plutôt le calvaire qu’elle a subi à tenter de mettre une foutue roue de secours avec ses mains manucurées au milieu des klaxons et un panel d’insultes fleuries (vivement le printemps), jusqu’à ce qu’une bonne âme vienne l’aider et fixe le tout en deux temps trois mouvements. Hop, la voilà repartie et quelques minutes plus tard, elle débarque en bas de son nouvel immeuble, les galères derrière elle et visiblement toujours de bonne humeur. Diana dégaine son téléphone et appelle sa colocataire : « Salut ! Je suis enfin arrivée, désolée pour l’attente. Tu viens m’aider pour les quelques cartons qui me restent ? » Quelques ? Sa caisse en déborde littéralement, mais passons. Peu importe : Diana est hyper motivée, a hâte d’être installée et de pouvoir enfin découvrir un peu plus cette fameuse Grace, qu’elle ne connait jusqu’ici que de vue si on fait abstraction des derniers jours où, pour préparer le déménagement, elles ont été amenées à se voir plutôt régulièrement. Prêtes à vivre ensemble les filles ? Côté Diana aucun souci : la vie en collectivité, elle connait. Elle n’a même que vécu en collectivité, ne supportant pas le silence, l’absence, la solitude. Hayes sort immédiatement de sa caisse une fois l’appel avec sa colocataire terminé pour commencer à sortir les fameux cartons de sa bagnole, garée comme une merde – on n’est pas tous des pros des manœuvres ok ? – non loin de l’entrée de l’immeuble. C’est avec un énorme carton dans les bras qu’elle accueille l’arrivée de Grace : « Hey ! Ca va ? » Grand sourire, Diana est de toute évidence ravie du déroulé de la journée et de se retrouver ici, et ce malgré la tuile qui lui est tombée dessus tout à l’heure. Parce qu’on attaque difficilement le moral de la gamine, habituée depuis sa naissance à ne pas avoir de chance. Tout simplement. On fait comme on peut avec ce qu’on a. De ce qu’elle sait, Grace est l’ex du meilleur ami de sa grande sœur (compliquée cette affaire) ; meilleur ami que Diana ne connait pas plus que ça. Elle, elle a décrété que la fille avait l’air cool (parce que gérante d’une salle de boxe ça en jette quand même pas mal) et qu’il devait sûrement y avoir pire que vivre avec. Et si jamais le besoin se fait ressentir un jour de devoir casser des gueules, Grace lui donnera peut-être des leçons gratuites. Ou à prix bas. Pour le reste, l’appartement est sympa, sa chambre est exactement comme elle la veut : on va pas non plus cracher dans la soupe. Une opportunité comme celle-ci, et pas trop chère en plus, c’est rare dans le coin. Alors quand on tombe dessus, on est bien obligé d’en profiter. Et question sociabilisation, Diana Hayes n’a pas à s’en faire. « Pour fêter mon emménagement j’t’invite au restau ce soir ! Ou mieux, on se fait livrer. » Evidemment, elle compte également ouvrir quelques bouteilles dans le courant de la soirée avec sa coloc et se fumer un petit pet dans sa chambre tranquillou posée, à moins que Grace ne veuille là aussi participer. Un petit programme pépère, et bien mérité compte-tenu du nombre de cartons qu’elles ont à monter. « Perso j’suis très pizza. » Oui enfin, avant de penser à tout ça, faudrait peut-être se mettre au boulot. D’autant plus que Diana tient toujours son carton dans les mains. Un « C’est parti ! » plein d’entrain et ça y est, ça commence.

@Grace Stewart
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Grace Stewart
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : hustle, clément
date d'inscription : 13/12/2018
messages : 197
avatar © : alicia vikander, witchling
fairytale counterpart : athena, goddess of wisdom and war strategy (greek mythology)

MessageSujet: Re: welcome on board (grace) Sam 12 Jan - 22:54

Le téléphone de Grace avait vibré en cette matinée, plusieurs fois. Elle avait posé sa journée pour aider sa nouvelle colocataire, Diana, à emménager. Mais cette dernière semblait subir toutes les galères du monde et contait toutes ses mésaventures à Grace par messages. Un pneu crevé qu’elle n’avait pas réussi à changer sans l’aide d’une tierce personne et la voilà qui accumulait le retard sur l’heure qu’elles avaient convenu. Prévenue, Grace en avait profité pour aller faire quelques courses à l’épicerie du coin et finir un film devant lequel elle s’était endormie la veille au soir. C’est finalement vers dix heures que Diana l’appela pour lui indiquer qu’elle était arrivée et qu’un coup de main pour porter les derniers cartons ne serait pas de refus. « Ca marche, j’arrive, laisse moi juste le temps d’enfiler un manteau. » répondit Grace juste avant de raccrocher. Agrippant son blouson en cuir, elle dévala les marches d’escaliers à toute vitesse en même temps qu’elle enfilait ce dernier. C’est un air surpris qui s’affiche pendant l’espace d’une seconde sur le visage de Grace lorsqu’elle passe la porte de l’immeuble. Si la température glaciale la prend au dépourvu, c’est surtout les quelques cartons de Diana qui la déconcertent. Quelques signifiant ici une pleine voiture. Pas bien grave après tout, Grace n’avait pas vraiment mieux à faire de sa journée et ce serait l’occasion parfaite pour faire plus ample connaissance avec sa nouvelle colocataire. Si elles s’étaient régulièrement vues et eues au téléphone dernièrement, elles ne se connaissaient pas auparavant. Si certaines personnes ne pourraient jamais emménager avec un étranger, cela ne dérangeait pas Grace qui était au contraire ravie que le vide laissé par ses deux anciens colocataires soit enfin comblé. « Très bien, hâte de ne plus vivre seule dans cet appart’. Et toi, tes galères t’ont pas trop attaqué le moral ? » La bonne humeur apparente de Diana semblait contagieuse et Grace lui rendit immédiatement son sourire. Au moins elle avait eu la chance de ne pas tomber sur quelqu’un qui broyait systématiquement du noir, ça, elle aurait sûrement eu du mal à le supporter. Il y avait un mec comme ça qui fréquentait son gym et, l’espace d’un instant, elle imagina l’enfer que cela pourrait être de vivre en sa compagnie. Secouant brièvement la tête pour se sortir de ses pensées, elle adresse un nouveau grand sourire à sa nouvelle colocataire lorsqu’elle celle-ci lui indique ses plans pour ce soir. « Comment dire non si t’invites ? Va pour livré, ça tombe bien, j’ai mis des bières au frais. » Une soirée posée, de la bouffe sans se faire chier à cuisiner, quelques bières pour agrémenter le tout, n’était-ce pas là la définition même d’une colocation ? Contrairement à ce que son métier et sa forme physique laissaient imaginer, le train de vie de Grace n’était pas des plus sains. Pas dans le délire un esprit sain dans un corps sain, elle se servait plutôt du sport pour éliminer toutes les merdes qu’elle consommait quasi quotidiennement. « Alors là, j’sens qu’on va très bien s’entendre toutes les deux. » répondit-elle avec entrain lorsque Diana lui indiqua qu’elle avait un faible pour la pizza aka le plat le plus récurrent dans l’assiette de Grace. Elle finit par se saisir d’un des cartons dans la voiture et se dirigea en compagnie vers l’entrée de l’immeuble en compagnie de Diana. Se rappelant d’un souci qui lui avait été communiqué ce matin, elle lui en fit part. « Ah. J’ai oublié de te dire, l’ascenseur est en panne depuis ce matin. » Ce n’était qu’un détail pour Grace puisqu’elle ne l’utilisait absolument jamais, mais un jour de déménagement, ça ne tombait pas vraiment à pic. « J’espère pour toi que ça sera la dernière merde de la journée. » Elle compatissait avec Diana qui avait déjà eu suffisamment d’emmerdes alors que l’emménagement n’avait pas encore réellement commencé. Il ne manquerait plus que quelques objets aient été cassé pendant le transport et la coupe serait sûrement pleine. « Je pourrais appeler quelques gars du gym où je bosse pour donner un coup de main si tu veux. » balança-t-elle, cherchant à rendre ce déménagement moins pénible. Ce n’était pas vraiment des flèches, mais la plupart étaient volontaires et se feraient probablement un plaisir de s’adonner à une exhibition de leurs capacités physiques (à défaut de capacités cognitives). « Et puis qui sait, y en a peut-être un qui te plaira… si t’es adepte des mecs aux techniques de drague franchement lourdes. » Elle laissa échapper un léger rire, amusée à l’idée de voir un de ces mecs ramer avec des techniques vieilles d’un siècle. Pas vraiment le meilleur des cadeaux qu’elle pouvait faire à sa nouvelle colocataire.
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Diana Hayes
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : fanny.
date d'inscription : 19/12/2018
messages : 220
avatar © : taylor lashae, bleu amer ; code sign siren charms ; icons sign bella ciao
fairytale counterpart : cassandre
activité rp : 6/3 - tc ; miles ; grace ; franky ; mulan ; hayes

MessageSujet: Re: welcome on board (grace) Jeu 17 Jan - 17:12

A peine Grace lui a-t-elle demandé si ses galères ne lui ont pas trop entamé le moral que Diana se prend les pieds dans on ne sait quoi, trébuche et fait tomber le carton entre ses mains au sol. On entend évidemment le bruit significatif du verre qui casse – eh merde –, mais il en faut plus pour la gamine, trop habituée aux tuiles du quotidien pour que son moral soit réellement entamé. Diana lève les mains vers le ciel immédiatement : « Tout va bien ! » Alors que n’importe qui aurait pesté contre l’univers entier compte-tenu de cette matinée forte en malchance – ce sera ni la première, ni la dernière – la nouvelle arrivée hausse les épaules et passe directement à autre chose : c’est pas grave. Evidemment, elle n’a pas précisé à Grace que le karma s’acharne constamment sur elle ; tellement d’ailleurs qu’il ne sait plus comment s’y prendre pour lui arracher sa bonne humeur. Disons que pour intégrer une colocation, on trouvera des qualités bien plus engageantes que sa malchance légendaire. Et puis ça fait un peu d’animation. Un peu seulement ? « Le moral est au top, j’espère juste qu’on en finira rapidement avec tout… ça. » Dit-elle en même temps qu’elle se retourne vers sa voiture blindée de cartons agencés façon tetris. Elle en est déjà presque à l’étape d’après, c’est-à-dire celle où elles ouvrent leurs bières mises au frais par Grace, qui, rien que pour ce simple fait, lui apparait comme prenant de très, très bonnes initiatives. Diana a le sourire aux lèvres et rien ne saurait le lui enlever. La gamine se baisse pour regarder le contenu du carton qu’elle a malencontreusement laissé tomber au sol. Que des trucs en verre – ben oui, quitte à en avoir, autant les rassembler – à moitié brisés s’ils ne le sont pas complètement. A ce rythme-là, on peut être à-peu-près certain qu’elles n’auront pas tant de cartons que ça à monter. Un large sourire étire ses lèvres : bien sûr qu’elles vont bien s’entendre ; en même temps, avec qui Diana Hayes ne s’entend-elle pas ? Une qualité comme un défaut, mais on ne pourra pas dire que sa compagnie est désagréable. Toutes ses colocations se sont faites dans la joie et la bonne humeur, il n’est pas question que les choses se fassent autrement entre elles. Et on sait tous qu’il n’y a rien de mieux au monde que des bières et des pizzas à partager pour commencer cette nouvelle vie ensemble. Avec un petit spliff en supplément pour qui voudrait. Diana sourit donc, partageant totalement le constat de Grace, avant de demander : « Au fait, t'as trouvé quelqu'un pour la troisième chambre ? » Et en même temps, la gamine prend la décision de mettre le carton rempli de verre brisé sur le côté – ça finira à la poubelle – pour en prendre un autre. Son entrain prend néanmoins un sérieux coup à l’annonce de l’ascenseur en panne. Eh merde. « Tu rigoles ? » espère-t-elle, parce que mine de rien, elles vont avoir du boulot. Mais évidemment, il en faudra bien plus, encore plus, toujours plus pour que le moral de Diana Hayes ne soit pas au beau fixe. Apparemment, Grace ne rigole pas le moins du monde. Dernière merde de la journée ? Haha. Pas la gamine qui parierait dessus en tout cas. Y en aura sûrement d’autres, comme la pizzeria qui se plante pour sa pizza, la bière qui lui explose littéralement à la gueule… Peut-être que sa malchance est cette fois-ci allée si loin que Grace est en réalité une psychopathe cachant admirablement son jeu, bref : tout est possible, rien n’est infaisable, attendons de voir. Mais jusqu’ici, la jeune femme n’a rien montré qui soit susceptible de trahir un quelconque comportement dangereux, bien au contraire. Preuve en est qu’elle propose d’ailleurs de faire venir quelques gars du gym qu’elle tient pour les aider dans cette merveilleuse aventure qu’est le déménagement. Diana ne prend même pas la peine de réfléchir : « Banco ! » Plus vite ce sera terminé, plus vite elles pourront se poser, faire connaissance et ouvrir les bières promises – pourquoi attendre jusqu’à ce soir après tout ? Un qui lui plairait ? Uhu. Disons que sa vie sentimentale est assez bien fournie en ce moment, mais pourquoi pas. Pas de limite pour Diana Hayes, toujours partante pour tout. Jusqu’à ce qu’on annonce les techniques de drague franchement (ouais, carrément) lourdes. Mh, ça donne à réfléchir pour le côté sentimental, mais l’aspect pratique prime avant tout : le rire de Diana se joint à celui de Grace. « Allez, on prend le risque ! Je suis juste pressée que ce soit terminé et qu’on se pose un peu. J’arrête pas depuis tout à l’heure, une petite bière fraiche me fera le plus grand bien. Et puis pour éviter la drague lourde, on aura qu’à leur dire que je suis lesbienne. » Petit moment de réflexion. « Sauf si y en a un qui me plait vraiment. Dans ce cas-là, j’veux bien être bi. » Bonjour l'idée de merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: welcome on board (grace)

Revenir en haut Aller en bas

welcome on board (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CR 24/03/2012 Mage Knight Board Game
» VAUVRE - PERRAY
» Comment un Nasbaztag peut-il envoyer son adresse MAC ?
» 3 décembre achetez votre pack roublard
» Godefroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: kavanagh st.-