Partagez|

blame. (miles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
way down the river we go
Jeanne Lefebvre
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 03/01/2019
messages : 234
avatar © : emma watson, morrigan, siren charms.
fairytale counterpart : constance bonacieux.

MessageSujet: blame. (miles) Lun 14 Jan - 18:22

Après le travail, Jeanne a presque été entraînée de force par une collègue, dans un bar de la ville. Ce soir, la jeune femme avait plutôt envie de tranquillité, et en même temps... C'est peut-être mieux ainsi. Quand elle a de la compagnie comme celle-ci, elle ne réfléchit pas trop, et ne pense sûrement pas à ses malheurs. Une fille comme Jeanne ne méritait certainement pas un tel traitement. Elle n'a jamais rien fait pour mériter cela, en réalité, toujours honnête avec les autres... Trop gentille pour vouloir blesser qui que ce soit. Même lui, elle n'a pas envie de crever ses pneus de voiture ou de lui faire l'enfer de n'importe quelle manière que ce soit. Peut-être que ça la défoulerait, de lui en vouloir à ce point-là. Elle lui en veut, mais sans être capable de faire quoi que ce soit contre lui. Elle ne fera pas traîner le divorce non plus, n'aura pas d'exigence sur leurs biens. Gentiment, sa collègue lui offre le premier verre. Elle lui rendra la pareille. Avec sa bonne humeur contagieuse, elle parvient à changer un peu les idées de Jeanne... Mais ça ne dure pas bien longtemps. Là, elle croise un regard familier... Un regard qui la ramène au tout début de ses années d'études supérieures. Miles. Ils étaient bien, tous les deux... Elle l'aimait beaucoup, avait confiance en lui. C'est pourtant elle, qui a rompu, persuadée d'avoir rencontré l'homme de sa vie... En son futur ex-mari. L'ironie de la situation. Si elle avait su que les choses tourneraient ainsi, elle n'aurait certainement pas quitté Miles. Peut-être, qui sait, qu'ils auraient pu avoir un plus bel avenir que celui qui s'offre à elle aujourd'hui. Elle n'imagine plus rien, vivant au jour le jour, dans la routine la plus totale. Elle s'approche de lui, sans trop savoir pourquoi. « Salut. » lance-t-elle, un peu gênée. « Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu. » ajoute-t-elle. Si longtemps qu'elle ne situe plus leur dernière rencontre. Ce n'était quand même pas quand elle a rompu, si ?
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Miles Aberline
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : sasha
date d'inscription : 20/12/2018
messages : 133
avatar © : sam claflin. avatar ©muggle
fairytale counterpart : lumière, thomas (la belle et la bête)
activité rp : ●●●●○ (diana, hook, jeanne, tc)

MessageSujet: Re: blame. (miles) Sam 19 Jan - 0:08

La nuit venait calmement prendre sa place au sein de la ville. Les lumières s’éteignaient une à une, laissant l’obscurité venir embrasser les ruelles. Là où certains parvenaient sans trop de mal à trouver le sommeil après une dure journée de labeur, Miles, lui, n’arrivait plus à fermer l’œil depuis quelques temps déjà. Hanté par diverses pensées, il était occupé à ressasser en boucle certains souvenirs. Son père et les larmes chaudes qu’il avait laissé couler lors de son enterrement... Diana et son éternel rire enjôleur lorsqu’elle était venue le consoler... Et comment ne pas évoquer la soirée du nouvel an sans songer à Hayden. Bagdad dans sa tête. Un verre de vin entre ses doigts, il savourait d’un air pensif l’alcool rougeâtre qu’on venait de lui servir. Le bar qu’il avait décemment choisi de fréquenter ce soir avait pour unique but de le faire sortir de sa morosité actuelle. Sortir un peu, voir du monde, croiser quelques visages connus. L’après-midi avait heureusement été rythmée par le jeune Mason. Un jeu de cartes, quelques paroles, et surtout une présence. Il n’en fallait pas plus pour satisfaire le petit frère autiste de son ami. Une (ou plusieurs) fois par semaine, Miles reprenait le flambeau de son père en accordant quelques heures au gamin, laissant ainsi le reste de la famille souffler un peu. Mais une fois la partie terminée, retour à la réalité. Sebastian revenu, Miles avait directement pris la fuite en direction du bar...  Duquel il n’avait pas bougé depuis. Une voix le sorti cependant de ses songes. Un air familier qui fit aussitôt resurgir chez lui de nouvelles mémoires. Des intonations qu’il n’avait plus entendues depuis des années déjà. Ses yeux se posèrent sur son interlocutrice, et son sourire s’effaça soudainement… « Oh.. salut Jeanne. » Qu’il marmonna d’une voix grave. La malveillance ne faisait pas parti des défauts du journaliste… Néanmoins, bien qu’il ait autrefois porté la jeune femme dans son cœur, il nourrissait à ce jour une certaine… rancoeur à son égard. Et pour cause : sa remarque lui arracha un rire faussement amusé. Non ils ne s’étaient pas revus depuis un moment… Depuis quelques années pour être exact. « Pas depuis notre rupture, en effet… » affirma-t-il, un brin agacé. Ils avaient tout pour être heureux. Ils auraient pu l’être… si elle ne lui avait pas préféré son actuel mari. A croire qu’il s’agissait-là de l’histoire de sa vie. Finalement, un long soupire s’échappa de sa bouche avant qu’il ne l’invite calmement à s’asseoir à ses côtés. « Comment vas-tu ? » Qu’il lâcha, plus par politesse que par réelle intérêt. Une main levée, il appela le serveur afin qu’on vienne leur prendre commande. Parce que malgré tout le mal qu’on puisse lui faire, Miles restait un éternel gentil. Le genre de garçon naïf qui continuait à payer un verre à son ex petite amie. La conversation risquait d'être tendue, mais il l'acceptait malgré tout. Pire, il l'invitait même à l'engager. « J’ai appris que tu t’étais mariée. C’est un peu tard mais… félicitations. »
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Jeanne Lefebvre
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : emy.
date d'inscription : 03/01/2019
messages : 234
avatar © : emma watson, morrigan, siren charms.
fairytale counterpart : constance bonacieux.

MessageSujet: Re: blame. (miles) Dim 20 Jan - 11:23

Jeanne n'avait pas vu Miles depuis plusieurs années. En réalité, elle n'avait pas trop su comment se comporter après avoir rompu avec lui. Ça aurait été étrange de garder de bons rapports, sachant qu'elle l'a quitté pour un autre. Il doit encore lui en vouloir, au vu de son sourire qui s'efface quand elle apparaît dans son champ de vision, et elle le comprend au fond. Cela dit, elle avait fait les choses bien. Elle ne pouvait pas contrôler ses sentiments pour celui qui est devenu son mari, bien sûr, mais avant qu'ils n'entament quoi que ce soit, elle avait décidé d'être honnête avec Miles. Elle ne l'a pas trompé, loin de là. Maladroite, quelques mots qu'elle aurait dû garder pour elle lui échappent. « Oui, c'est vrai... » souffle-t-elle. Depuis leur rupture, ça lui donne l'impression que ça fait une éternité alors que ça ne remonte qu'à quelques années. Elle était bien avec lui pourtant, mais peut-être pas assez encore pour qu'ils construisent une vie à deux. Il lui demande comment elle va, sûrement juste pour faire la conversation. Là aussi, elle ne peut pas lui en tenir rigueur. Il aurait pu s'en aller ou prétexter qu'il avait quelque chose de plus important à faire. « Bien, je... » répond-elle, sans savoir quoi ajouter. Parce quelle ne va pas bien, en vérité. Son divorce la démoralise totalement, lui a fait perdre pas mal de confiance en elle. Elle dit qu'elle va bien, parce qu'elle ne se voit pas se plaindre auprès de celui avec qui elle a rompu, pour l'homme qui au final la cause de son malheur. « Et toi comment tu vas ? » demande-t-elle presque aussitôt, ne voulant surtout pas s'attarder sur elle. De ce qu'elle a entendu, il a plutôt réussi dans sa vie, devenant journaliste. Puis, ça lui tombe dessus... Les félicitations pour son mariage. Son teint vire sûrement au cramoisi. Admettre l'échec de son mariage devant celui qu'elle a quitté, quelle ironie, n'est-ce pas ? C'est vraiment à croire que la vie se joue d'elle en ce moment. « C'est gentil Miles, merci, mais... ça ne tient plus. » avoue-t-elle. Disons que ses félicitations auraient tenu quelques années plus tôt, mais aujourd'hui... Ce n'est plus le cas. Elle en a honte, bien sûr, elle qui plaçait tant d'espoirs en cet homme-là. « On est en plein divorce, en vérité. C'est mieux comme ça. » C'est clairement mieux. Elle n'aurait pas pu rester avec un homme qui lui a été infidèle. Comme pour se rassurer, elle se dit qu'elle a fait ce qui fallait. Même vivre avec lui le temps que la procédure s'achève, elle n'aurait pas supporté. Le voir au quotidien, qu'il lui rappelle toute cette peine qu'elle peut bien ressentir. « Je suis désolée pour le mal que je t'ai fait, Miles. J'espère sincèrement que ça va de ton côté, pour ça et pour le reste. » dit-elle doucement. Elle s'était déjà excusée en le quittant, ça lui semblait évident, mais aujourd'hui, elle comprend sa peine. Elle ne vit pas exactement la même chose que lui à l'époque, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: blame. (miles)

Revenir en haut Aller en bas

blame. (miles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Raphallus
» Tsutomu Nihei [Mangaka]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: kavanagh st.-