Partagez

i hope karma slaps you in the face before i do. (max)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
way down the river we go
Lara Guthrie
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : hustle, clément
date d'inscription : 23/01/2019
messages : 675
avatar © : naomi scott, rita
fairytale counterpart : nerwen of glymur, elf
activité rp : (3/3) max, jackson, réservé

i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty
MessageSujet: i hope karma slaps you in the face before i do. (max) i hope karma slaps you in the face before i do. (max) EmptyDim 24 Fév - 0:47

Pour la première fois depuis longtemps, Lara avait eu le droit à deux jours de suite sans shift, un bonheur. Elle en avait profité pour répondre favorablement à l’invitation de son amie Sierra a une soirée qui avait lieu dans un appartement sur wooley street. Une fête en petit comité, une quinzaine de personnes maximum, c’est ce qu’elle lui avait vendu. Si Lara n’était pas très enthousiaste a allé à une soirée où elle ne connaissait personne, son compte en banque lui, allait sûrement être moins torturé que si elle était sortie dans un bar, comme elle en avait l’habitude. Elle était passée à l’épicerie du coin acheter une bouteille de rhum beaucoup trop grande pour elle seule. Mais Sierra ne buvait jamais que du rosé et il était tout simplement hors de question pour Lara de passer une soirée à boire du vin (qui plus est, sûrement dégueulasse). Elles s’étaient toutes les deux rejoints à trois blocks de l’endroit où la soirée était censée se dérouler et Sierra paraissait toute excitée, bien plus pipelette qu’elle n’avait l’habitude de l’être et ce n’était pas une mince affaire. Intriguée par cette soudaine euphorie chez son amie, Lara arqua un sourcil et s’arrêta net, barrant également la route de Sierra par un bras tendu. « Easy little miss sunshine, what’s goin’ on here ? Why are you so aroused ? You need to chill out or you gonna arrive at dat party with your panties wet. » Léger rougissement des pommettes pour Sierra. « Leave me alone. I’m just a little tipsy, I had two glasses of rosé. » Lara se contenta de lever les yeux au ciel et de reprendre la marche en avant. Ça ne servait à rien d’insister, elle connaissait son amie, elle allait de nouveau lui répondre de la laisser tranquille, prétextant que son comportement était tout à fait normal et que c’était elle qui se faisait des films. Alors, préférant éviter une discussion stérile, Lara décida de subir le monologue de Sierra. Elle lui parlait de la journée fabuleuse qu’elle avait eue et de la superbe soirée qu’elles allaient passer, des gens extraordinaires qui allaient être présents à la soirée. C’était son amie, mais dans ces moments-là, Lara aurait bien souhaité que sa bouteille soit ouverte pour noyer le flot incessant de ses paroles dans la boisson. Lara fut finalement sauvée deux-trois minutes plus tard lorsqu’elles atteignirent enfin le lieu de la soirée. Elle laissa passer Sierra devant puisqu’elle était celle qui connaissait l’hôte (et aussi la seule des deux qui était invitée) et après quelques secondes d’attente, elles pénétraient dans l’appartement. Après avoir dit bonjour à trois-quatre personnes plus chaleureuses les unes que les autres, Sierra se figea, l’air livide. Elle fixait l’autre bout de la salle et Lara put y apercevoir le mec avec qui son amie se voyait construire une vraie relation et qui l’avait baisé et jeté immédiatement ensuite, à usage unique, tel un vulgaire kleenex. Maximilian, en compagnie d’une autre fille. Elle ne s’était toujours pas remise de ce type et le voir en draguer une autre devait lui faire mal. Mais Lara ne s’attendait certainement pas à ce que Sierra fonde en larmes en l’espace de quelques secondes et quitte l’appartement en trombe. Trop abasourdie pour l’empêcher de s’en aller à temps, Lara se retrouvait désormais seule dans cette soirée où elle ne connaissait personne si ce n’était le bourreau du cœur de son amie. Elle commençait à y voir plus clair. Sierra savait sûrement qu’il serait à la soirée et c’est pour ça qu’elle était si excitée, elle s’était probablement imaginée finir la soirée avec lui, avoir une deuxième chance, réussir à le convaincre de construire quelque chose de sérieux avec elle. C’était pour le moins raté. Dégoûtée de devoir passer cette soirée sans son amie que Maximilian puisse avoir une telle emprise sur cette dernière, Lara décida de le rejoindre lui et sa proie de la soirée, sûrement une autre fille naïve qui allait se faire avoir par ses beaux discours. « Hi, I’m Lara. » qu’elle lança dans un énorme sourire à la femme avec qui Maximilian était en pleine phase de séduction. « I must warn you, be careful with this one. He gave my friend STDs. » lâcha-t-elle dans une grimace clairement surjouée. « A shame for a doctor if you ask me. » Ne sachant visiblement pas quoi penser de cette information, la fille regarda tour à tour Lara et Maximilian, l’air inquiet, avant de se lever et de s’en aller plus loin, apparemment pas prête à courir le risque de se retrouver avec une culture de champignons. Pour la première fois, le regard de Lara se posa sur celui de Max et les yeux plein de malice, elle posa une main devant sa bouche, feignant un air désolé. « Oopsie. »
Revenir en haut Aller en bas
pick up your heart on your way out
Max Hazelgrave
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : maclean, julia.
date d'inscription : 18/01/2019
messages : 720
avatar © : brenton thwaites, bb rita
fairytale counterpart : estë of glymur ○ morpheus, guardian of dreams.
activité rp : lina, (dawn), danny ○ lara/nerwen (intrigue)

i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty
MessageSujet: Re: i hope karma slaps you in the face before i do. (max) i hope karma slaps you in the face before i do. (max) EmptyMar 26 Fév - 15:25

L’insécurité faite femme porte un nom, et c’est Olivia Davies. Parce qu’il est un demi-frère attentionné, arrangeant, mais surtout, surtout affreusement obéissant, Max ne rechigne pas et accepte de la conduire à sa soirée, puisque sa mère le demande. Une demande. Un ordre plutôt, mais pour se beurrer l’ego, Max préfère prendre ça comme une requête, et le voilà qui consent même à l’y accompagner pour au moins heure, afin de s’assurer que tout va bien. Faut dire qu’Olivia, si elle est nettement plus jeune que lui, a sauté des classes et traine donc avec des personnes proches de sa tranche à lui. Olivia n’est pas à l’aise en publique, pas tellement plus en privé, et donne plus à moquer qu’à envier, ou même intéresser. C’est là le revers d’être une enfant surdouée, mal dans sa peau, emmerdée toute sa vie sous prétexte de ne pas se conformer, et de vivre en dépit et aux dépens de deux frères aussi charismatiques que Max et l’autre connard qu’on ne mentionnera pas. Plus que de détonner dans cette soirée, Olivia détonne dans ce monde, avec ses jeans pattes d’eph, ses semelles compensées, ses chemises bariolées boutonnées jusqu’en haut et cette manie qu’elle a de plaquer ses cheveux en arrière. Après vingt minutes, et deux de ce qu’il croit affirme être du gin tonic, mais n’est en réalité que de la limonade au rabais, O. réapparait, tire sur sa manche comme une enfant, et lui demande de rentrer ; ce faisant, lui arrache le sourire indulgent du grand frère. Probablement lui aurait-il conseillé d’au moins essayer. De tirer sur la manche de quelqu’un d’autre, et voir ce qui se passe. Probablement qu’il aurait prétendu la laisser là, afin qu’elle n’ait plus d’autres choix que de se socialiser avec ses pairs, ou tout du moins les siens. Mais comme il faut visiblement toujours compter sur Lara Guthrie pour flinguer l’ambiance, Max devra se contenter de regarder Olivia perdre ses moyens face à l’idiote de service, et fuir à toute hâte vers sa planque favorite : les toilettes. Sa langue claque dans sa bouche lorsqu’il se retourne vers Lara, un sourire puant d’hypocrisie sur la bouche. Vif, il lève une main, deux de ses doigts pincent le nez de cette fieffée arriviste, et il lui montre son trophée-pouce coincé entre son index et son majeur. — Oh look! I found your nose. It was in my business. You fuckin' child.  Déformation professionnelle, bienvenue en pédiatrie Mademoiselle Guthrie, ou autrement, dans une cours de récréation, where you belong. — Nice one, champ. Not that it’s any of your concern, but this is my half-sister. Also, what the hell ? Il lève les au ciel, tout naturellement, et c’est là que Sierra fait une apparition furtive. Leurs regards se croisent, celui de Sierra est rouge, et dès lors, il sait. — Oh, I see, qu’il souffle, crevé d’avance par le sketch digne du rom-com pour adolescente en rute qui se profile. — Are we ready for the tiresome speech already, or do you want to take a sip of that big bottle of yours to give yourself some courage first ? Son regard coule sur elle en une vague de condescendance. Amener une bouteille à offrir à l’hôte, d’accord, mais il trouve le concept de la garder pour soi-même parfaitement sidérant, et oui, Max la juge d’un regard perçant et l’écrase sous tout un tas de non-dits mi-sévère, mi-amusé. — Chop chop, sweetheart, time is running out, and mine is far too precious to go to waste on your silly little schemes. Presomptuous, you say ? — Look, she is nice and all, but really, I can tell even you think she’s a bit dull. And crazy. Dull and crazy, all at once. That’s impressive, I’ll give you that much, but … Non. Merci, mais non merci. C’est déjà pas son truc les relations et les minauderies qui vont avec, mais alors avec une pleurnicheuse naïve en plus. L’enfer porte un nom, semblerait que le sien s’appelle actuellement Sierra.  Pour ne rien rattraper, le sexe n’était pas terrible non plus, à y repenser. S’agit là d’un véritable deal-breaker, pour lui et pour n’importe quel mec qui se respecte. Toutefois cette information, il décide de la garder pour le bien de la soirée, des autres, et surtout le sien. — I’m not gonna date her, obviously, and never pretended otherwise, so… drop the hero cape, and poor yourself a drink or whatever. And do it some place else, sweetheart.
Revenir en haut Aller en bas
way down the river we go
Lara Guthrie
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : hustle, clément
date d'inscription : 23/01/2019
messages : 675
avatar © : naomi scott, rita
fairytale counterpart : nerwen of glymur, elf
activité rp : (3/3) max, jackson, réservé

i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty
MessageSujet: Re: i hope karma slaps you in the face before i do. (max) i hope karma slaps you in the face before i do. (max) EmptyMar 5 Mar - 4:17

La simple présence de Maximilian Hazelgrave avait gâché la soirée de Sierra et donc la sienne. Par conséquent, Lara comptait bien se venger en l’empêchant de conclure avec la première venue comme il semblait vouloir le faire. La seule fille avec qui elle lui laisserait la moindre chance était Sierra et ce, même si elle estimait que c’était une très mauvaise idée. Ce mec à lui seul était une très mauvaise idée, elle l’avait su à l’instant où elle avait posé les yeux sur lui et pourtant, son amie était tombée dans le panneau. Grande spécialiste en la matière, Lara alla se mêler de ce qui ne la regardait pas et fit partir en vitesse la fille qui était en pleine discussion avec Max. « Damn, you’re funny. » laissa-t-elle échapper accompagné d’un rire surfait en réponse à la réplique de Max. Le pire étant qu’intérieurement, elle avait vraiment trouvé cela drôle même si elle ne lui avouerait jamais. « Oh my bad, poor little thing. » Que la fille en question soit sa demi-soeur ou non ne lui importait que très peu. Cela pouvait très bien être un autre de ces mensonges, une vaine tentative de sa part de faire appel aux remords de Lara. Si ce qu’il racontait était vrai, sa famille aurait peut-être enfin une idée du genre de mec qu’était Max, bien loin de l’image de gendre idéal qu’il trimballait. Si, comme Lara le pensait, c’était bien une fille avec qui il essayait de coucher, elle lui avait ruiné son coup. Dans tous les cas, elle était gagnante. Rapidement il aperçut Sierra à l’autre bout de l’appartement et comprit de quoi la situation retournait. « What ? You want a drink ? » répondit-elle lorsqu’il fit allusion à la bouteille qu’elle avait ramené. Un grand sourire s’afficha sur ses lèvres alors qu’elle enchaîna avec un double sens qui l’amusa tout particulièrement. « Yeah, I can tell you look thirsty. » S’asseyant alors aux côtés de Max sur le canapé, elle déposa la bouteille qu’elle tenait toujours en main devant eux. Sa tête ne put s’empêcher de prendre une expression attendrie lors qu’il mentionna qu’il n’avait pas beaucoup de temps à gâcher à ses côtés. Attendrie par sa naïveté. « Oh but I’m not going anywhere sweetie pie. I’m gonna chaperone you all night long just to make sure you don’t lie to a poor girl just to get into her pants. » S’il pensait qu’elle avait tout donné avec son entrée en matière, il se mettait le doigt dans l’oeil, elle ne faisait que commencer. C’était juste un avant goût de ce qu’il allait subir tout au long de la soirée s’il avait l’audace de draguer qui que ce soit. Si son amie Sierra n’avait pas le droit au bonheur ce soir, alors lui non plus. Sierra qui comme il fallait s’y attendre devint le centre de l’attention. « Crazy ? Why ? Because she has her own opinions and doesn’t nod to everything you say like a puppet ? » C’était ça ce qu’il branchait ? Des filles plates qui ne faisaient jamais de vagues ? Sierra pouvait se monter un peu over the top, Lara le concédait, de là à la caractériser de folle, il y avait un gouffre que cet enfoiré n’avait apparemment pas hésité à franchir. « And dull ? I mean you’re the one making six years old jokes. » Elle n’était pas parfaite, il arrivait qu’elle tape sur les nerfs de Lara, mais pour autant, elle ne méritait pas d’être traitée de la manière dont Max l’avait fait et ça, il devait le comprendre. « She’s a great girl and she deserves the best. Oddly enough, she seems to believe that it’s you. » Et pourtant, Dieu savait que Lara lui avait dit de passer au dessus de Max, qu’il n’était pas assez bien pour elle. Mais elle insistait sans cesse, une seule nuit et elle l’avait dans la peau, la curiosité de Lara était à deux doigts d’être piquée et de la pousser à lui demander ce qu’il avait bien pu lui faire. « Oh yeah ?! So why she told me that you told her about a committed relationship ? What ? You’re gonna say she’s lying ? I already know you’re lil’ fucker, so YOU, can drop the act. » Elle ne connaissait que trop bien les petits jeux des mecs comme Max et elle ne les appréciait pas du monde. Si elle n’avait rien contre les mecs adeptes des one night stand - encore heureux, elle était elle-même une grande habituée de la pratique - elle ne supportait pas ceux qui promettaient monts et merveilles aux filles pour finalement les lâcher une fois qu’ils avaient couché avec elles. Prenant sa proposition de se servir un verre à la lettre, elle se détendit pour saisir deux gobelets qui se trouvait sur une table à sa gauche et servit deux verres, un pour elle, un pour Sebastian. Car qu’il le veuille ou non, ils allaient passer cette soirée ensemble. « Cheers love. » lui lança-t-elle armée de son plus grand sourire alors qu’elle trinquait avec le verre qu’elle venait de lui placer dans la main. Elle se renfonça de nouveau dans le canapé et cette fois-ci, se rapprocha même de Max, son épaule touchant la sienne, créant ainsi une fausse complicité. « So who is the girl you wanted but you’re not gonna end with tonight ? » Prenant une gorgée de son verre, elle étudia attentivement la pièce et les convives qui participaient à la soirée. Sourire malicieux, son regard se posa finalement sur Max et elle désigna de la tête une fille qui se trouvait tout au plus à trois mètres d’eux. « Let me guess, the brunette over there ? She’s hot. Too bad. »
Revenir en haut Aller en bas
pick up your heart on your way out
Max Hazelgrave
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo, prénom : maclean, julia.
date d'inscription : 18/01/2019
messages : 720
avatar © : brenton thwaites, bb rita
fairytale counterpart : estë of glymur ○ morpheus, guardian of dreams.
activité rp : lina, (dawn), danny ○ lara/nerwen (intrigue)

i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty
MessageSujet: Re: i hope karma slaps you in the face before i do. (max) i hope karma slaps you in the face before i do. (max) EmptyLun 11 Mar - 16:08

Il est presque désolé pour O. qui prend la fuite, mais pas plus pour la mère de Lara, qui a engendré ce petit concentré de grossièretés, et doit faire chaque jour avec l’idée que sa fille est une pain in the ass de compétition.  S’il veut un verre ? Non, et surement pas un qui viendrait de la bouteille d’alcool du tiers monde qu’elle exhibe fièrement. Max n’a aucun respect pour les sac à gnôles, et moins encore pour celui-ci, qui s’immisce dans son début de soirée sans y avoir été invité. Lara se laisse tomber sur le sofa, Max se lève. L’automatisme est fulgurant, grandiose, et amène avec lui une barrière sociale que Max s’emploi à dresser entre lui, et quiconque ne serait pas digne de sa compagnie, ou à plus forte raison, serait complètement chiant. Serait aisé de croire qu’il fait ça pour lui laisser la place, mais la vérité c’est qu’il n’a aucun espace vital à partager avec elle, et que la médiocrité de ses résolutions le conforte dans l’idée que cette fille n’a rien compris, et ne mérite pas qu’il tente même de lui expliquer qu’il n’est pas ce gars-là. À quoi bon. Lara est une fille, une entêtée par-dessus le marché, et les filles défendent les filles, lorsqu’elles ne se crêpent pas le chignon entre elles. Ce manque d’entre-deux entre la loyauté et la déloyauté chez la femme n’aura de cesse de le surprendre. Toujours est-il qu’il n’a pas le temps, l’énergie, ou l’envie d’expliquer à Lara Guthrie combien elle se trompe à son sujet. — So I gather you don’t have anything better to do on a saturday night ? Il découpe sa silhouette d’un oeil affuté, cherchant à juger à peu prêt dans quel mesure elle est prête à se ridiculiser, tout ça pour prouver un truc de totalement faux.  — I don’t see why though, you’re such a delight. L’arme du riche, du noble, la plus traditionnellement utilisée par qui aime les apparences bien plus que les confrontations ouvertes : le sarcasme. Max est assez malin pour dissimuler ses jugements et critiques derrière quelques compliments hypocrites, un accent charmant et un sourire fourbe, et c’est généralement ce qui le rend d’autant plus énervant. Et la voilà, la fille Guthrie, qui se lance dans un laïus qu’il n’écoute pas, et ne se donne pas la peine de prétendre le contraire. On lui ressert un verre d’une mixture qu’il dépose sur la table, plus que jamais convaincu que ce n’est pas ce soir qu’on le verra rentrer ivre. Il pousse l’insolence en baillant, en consultant ses mails sur son téléphone, et en répondant à Lina, à qui il a promis de rendre visite plus tard, tout en se demandant s’il ne ferait pas mieux de passer chez lui avant pour récupérer de quoi se faire un goûter à quatre heure du mat’  ’cause that’s what they do.  Ramené à la conversation par le verre fourré dans sa main, il fronce les sourcils, pose un regard sur Lara qui trinque, et sur la table basse, où il dépose le verre qu’il ne boira pas, en bon monstre de sobriété. — A delight, indeed,   souffle-t-il, pour faire écho à ses derniers mots prononcés avant que cette assommante bougresse ne le noie dans ses palabres creuses, ses menaces et promesses immatures à la Regina George.  — Sorry, sweetheart, as much as I enjoyed every part of you being, well, your usual dashing self : nosey, chatty, rude, and pathetic, I happen to have a date with a proper girl later on, so… The playground is all yours. Comme toujours, Max se félicite d’avoir l’art et la manière. S’il fait en sorte de ne pas être cinglant, ses grandes phrases ne souffrent d’aucune forme de négociation/contestation - même s’il s’en remet à l’incroyablement pénible Lara Guthrie pour trouver de quoi discuter, encore et toujours ; et ainsi la rendre à ses yeux plus pénible encore. Ses lèvres s’ourlent en un rictus passablement jovial, pour ce qu’il vient de préciser délibérément qu’elle n’est pas une proper girl, et sait que les représailles pourraient rapidement le gonfler. Mais comment lui en vouloir lorsque, en même temps, Lara ou Lina, y a pas photo. Mais parce qu’il est infiniment vicieux, et qu’elle n’a pas idée de combien le destin se moque bien d’eux, et surtout d’elle, Max ne s’en va pas sans y aller à son tour de son petit commentaire.  — Although, fun anecdote : I happen to be really good friends with that guy. You see, he’s been left alone in bed rigth after sex by a girl that didn’t even bother to say thank you by-bye, which is basic courtesy, right ? Fun fact : he had an appointment at my office the next morning, and saw the girl’s picture on my assistant’s desk. Mmm, maybe you, I don’t know, heard of it ?   Ladies and Gentlemen, Max Hazelgrave n’éclate pas de rire souvent, mais cette fois-ci, il ne peut retenir un rire franc, suave, et terriblement caustique. L’équivalent politiquement correcte et comique d’un fuck you, you judgemental bitch s’élève dans l’air, le sature, et Max jubile. — Someone has been naughty and judgmental, huh.    Il devrait préciser à tort, par-dessus le marché, mais à quoi bon. Encore une fois, les détails de sa vie ne regardent que lui, et Lara, étant une merdeuse entêtée, n’a pas prouvée sa valeur et n’a donc pas accès au niveau supérieur. Il trouve fabuleux que cette donneuse de leçon se permette de le critiquer copieusement, alors qu'elle vaut encore moins que lui sur le marché de one night stands. Il a essayé de lui dire que Sierra se faisait des films depuis le tout début, mais elle ne veut rien savoir, alors paye tout naturellement le prix de sa trop grande gueule. — Worry not, I kept my comments all to myself, because I know how to.   Elle en revanche, aurait tant à apprendre de lui. — At least I have the decency to stay for breakfast.  Ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Va-t-on pouvoir l’arrêter ? — Well, this was fun,   qu’il ponctue, parce que, encore, autre chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty
MessageSujet: Re: i hope karma slaps you in the face before i do. (max) i hope karma slaps you in the face before i do. (max) Empty

Revenir en haut Aller en bas

i hope karma slaps you in the face before i do. (max)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fan-Fiction] Le Héros Face au Sorcier
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» [Résolu] ratchet bomb + double face cards
» Contre-mesure face aux drop-Pods
» [ épée ] Traité sur le maniement de l'épée par feu Rassaln

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tales down the river :: crescent grove and new orleans :: wooley st.-